Grosses chaleurs : juste un peu de bon sens pour éviter des drames.

Avec les grosses chaleurs, reviennent les drames liés à la déshydratation aigue. Deux populations sont particulièrement concernées, aux âges extrêmes de la vie.

Les nourrissons tolèrent très mal la déshydratation. Et ça va vite chez eux. 5% de poids de corps en moins et les troubles apparaissent. C’est 400g de perdus chez un enfant de 8 kg.
Et comme ils ne savent pas dire ‘j’ai soif’ il faut vraiment les empêcher de trop perdre d’eau.
On les habille légèrement, voire les laisser nus, avec une circulation d’air et on les fait boire.

On ne laisse pas, non plus, un enfant dans la voiture même si la climatisation est branchée. Il fait très chaud dans une voiture, d’autant plus d’ailleurs qu’elle est de couleur sombre.
Les personnes âgées  ont un gros problème : elles ont souvent perdu la sensation de soif et il faut les pousser à boire.
C’est d’autant plus important qu’ils prennent souvent des médicaments comme les diurétiques qui les font uriner beaucoup.
Il faut donc les forcer à boire de l’eau plate mais aussi de l’eau gazeuse pour compenser les pertes en sel.  Le manque de sel peut majorer une désorientation ou un état confusionnel.
Et pense à leur apprendre à essuyer les bras et le visage pour permettre à la chaleur de s’évacuer du corps.

Attention également à tous les médicaments psychotropes et aux somnifères qui peuvent majorer la désorientation et retarder encore le besoin de s’hydrater.

Des mesures simples mais qu’on semble souvent négliger.

 

RETOUR SUR LES INTOXICATIONS A E.COLI

je vous propose de lire l’analyse un petit peu  coup de gueule’  sur la comparaison des affaires de steaks et de graines germées

A propos docteurjd

j.Daniel Flaysakier est médecin de formation et journaliste professionnel dans le secteur de la santé sur une chaine nationale de télévision. Ce blog est personnel et ce qui y est écrit ne reflète que les opinions de JD Flaysakier
Ce contenu a été publié dans Non classé, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

14 réponses à Grosses chaleurs : juste un peu de bon sens pour éviter des drames.

  1. ANEMONE dit :

    BBonjour docteurn

    J’ai eu le plaisir de vous rencontrer il y a longtemps en Touraine
    au Domaine de La Commanderie à Brizay…
    Agée de 86 ans, je désire savoir jusqu’à quel âge les femmes doivent consulter un gynécologue et passer une mammographie? même
    quand tout va bien ? y a t il un règlement à ce sujet ? Car ces examens
    sont toujours gênants surtout quand on a pris de l’âge.
    Merci de votre réponse.
    Cordiales salutations
    Ginette

  2. papillon78 dit :

    Bonjour Docteur,

    Je vous écrit et j’espère sincèrement que mon mail sera lu. Vous avez écrit un livre récemment sur le traitement des personnes séniors en France. Je suis assistante de vie depuis 2 ans et je suis scandalisée de ce que j’ai vu dans les hôpitaux des yvelines. Les séniors sont délaissés, renvoyés chez eux même quand ils présentent des pathologies inquiétantes. Dernièrement une des mes clientes hurlait de douleurs, personne ne s’en inquiétait il a fallu que j’intervienne auprès des médecins tout en subissant leurs remarques !! Ma cliente vient de mourir dans des conditions inadmissibles. Je souhaite contacter les médias afin de faire savoir ce qui se passent aujourd’hui en 2012 dans les hôpitaux. Surtout je veux que l’on arrête de dire que c’est parce qu’il y a un manque d’effectif dans le personnel médical ce sont des excuses . Le vrai problème est un problème d’humanité et de professionnalisme !! je veux raconter tout ce que j’ai vu dans les hôpitaux et le dénoncer !! je veux que les français sachent comment en 2012 nos séniors sont traités par un personnel médical imcompétent et inhumain . J’irai jusqu’au bout pour dénoncer ce que j’ai vu et qui s’appelle de la maltraitance .

  3. LEMAIRE Léon dit :

    Affecté depuis de nombreuses années d’une kératite en bandelettes, y a-t-il des progrès dans le traitement pas laser ?
    Merci.

  4. Guy dit :

    Eaux gazeuses
    Ne pas confondre eaux gazeuses et eaux minéralisées.
    Certaines eaux gazeuses (Perrier, Salvetat) sont « faiblement » minéralisées. D’autres sont au contraire riches en « sels minéraux », et contiennent notamment des ions spécifiques en quantité importante: Vichy du sodium (à prendre en compte dans le cas de régime), Rozana du magnésium, par exemple.
    Chacune a ses « vertus », et probablement aussi ses défauts. Le mieux est de varier les plaisirs, en période chaude. Réserver les eaux type Vichy à la récupération après une longue randonnée (marche, course, vélo) pour lesquelles les pertes en sodium sont importantes.
    A consulter : « Le guide du buveur d’eau » (éditions Solar), petit bijou de clarté, et source d’informations précieuses.

  5. gaaloul dit :

    Bonjour,
    je tenais à vous remercier pour votre intervention lundi 27/06/20011, concernant « l’histoire de gros sous du baclofène ».
    C’était un super reportage, merci pour votre objectivié, votre réalisme et l’intérêt que vous avez porté aux malades des alcoolo-dépendants.
    Cela fait si longtemps que le combat se mène en « sous-marin », merci encore.

    • docteurjd dit :

      REPONSE A GAALOUL :
      Je tiens à vous préciser que je suis absolument attaché à ce qu’un essai clinique dans les règles soit mené. je ne crois pas au ‘miracle’ et je pense nécessaire de démontrer ou pas l’effet du Baclofène.
      Et comme je l’ai dit, je ne pense pas que l’addiction se résume au seul problème du sevrage.

  6. Emilie dit :

    Bonjour,

    Maman d’un petit garçon de 4 mois nourri exclusivement au sein et qui ne prend pas le biberon, mon lait suffit-il à l’hydrater correctement sans trop le nourrir, ou bien dois-je essayer de lui faire prendre des biberons d’eau?
    Merci

  7. Jocelyne dit :

    Bonjour,

    Mon mari a une grande insuffisante cardiaque et moi je suis atteinte de sclérose en plaques ! nous sommes agés de 59 et 53 ans !
    Que doit-on faire avec cette chaleur ?
    Merci

    • docteurjd dit :

      REPONSE A JOCELYNE :

      N’hésitez pas à voir avec votre médecin traitant si certains médicaments peuvent être réduits ou arrêtes provisoirement. Il saura vous aider.

  8. frebbarre dit :

    Bravo, ce site est géniale et j’ai beaucoup aimé cet article sur la chaleur. Et merci pour tout les autres qui nous aides a résté en bonne santé.

    Oscar FREBBARRE

  9. stephane dit :

    On peut aussi discuter avec son médecin pour arrêter ou diminuer le traitement par diurétique. Relachez la pression sur le sel alimentaire en autorisant plus.
    Un des problèmes que nous rencontrons est souvent de voir des patients déshydratés dans le secteur extracellulaire (manque de sel) et par contre avec des hyponatrémies assez sévères car on les force à boire de l’eau sans apport de sel. Ce risque est aggravé chez ceux prenant des diurétiques thiazidiques qui limite la dilution des urines.

    • docteurjd dit :

      REPONSE A STEPHANE :

      merci d’apporter ces commentaires utiles. le drame de la TV c’est de devoir dire tout et rien en 1mn28secondes (temps officiel !).
      mais heureusement qu’il y a des lecteurs compétents pour éclairer les visiteurs. Vous serez toujours le bienvenu!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.