Diabéte de type 2 :L’Europe met fin à la rosiglitazone.

Les médicaments à base de rosiglitazone vont être retirés du marché en Europe, mais pas aux Etats-Unis, où leur prescription va être plus sévèrement réglementée.
 
Les patients diabétiques de type 2 qui étaient traités par la rosiglitazone, c’est-à-dire Avandia a ou Avandamet vont voir leur traitement changer. Ainsi en a décidé l’Agence européenne du médicament, l’EMA.
 
Les autorités sanitaires s’appuient sur une analyse des divers essais cliniques qui montrent que la rosiglitazone peut avoir un effet délétère sur le système cardiovasculaire et accroître donc le risque d’infarctus du myocarde, d’insuffisance cardiaque ou d’accident vasculaire cérébral.
Au même moment, la FDA, l’agence américaine de sécurité sanitaire a décidé de ne pas retirer la rosiglitazone du marché mais d’en restreindre les conditions de prescription.
 
Ainsi, les médecins américains ne pourront délivrer cette molécule qu’à des patients ne pouvant pas prendre l’autre molécule de la même famille, la pioglitazone, vendue sous le nom d’Actos.
 
Ce qui est étonnant c’est qu’à partir de données identiques, les deux agences arrivent à des positions différentes. Encore plus étonnant, c’est l’Europe et non les Etats-Unis qui prend la mesure la plus radicale, alors que la FDA a déjà réuni plusieurs fois ses comités d’experts sur le sujet de la rosiglitazone.
 
Bien évidemment, le laboratoire fabricant la molécule, GSK, conteste la décision européenne et estime que des évaluations en cours montrent que le produit n’a pas les conséquences néfastes qu’on lui prête.
 
L’EMA est d’ailleurs prête à revoir sa position en fonction de nouveaux éléments éventuels.
Mais on peut imaginer qu’une fois les patients traités par une autre molécule, il sera compliqué , psychologiquement surtout, de revenir éventuellement en arrière.
 
Il faudra aussi examiner en détail tous les éléments du dossier afin de voir si ces risques n’apparaissaient pas dès les essais cliniques initiaux. Savoir si toute la transparence nécessaire a toujours été de mise.
 
Déjà, aux Etats-Unis, des soupçons de conflits d’intérêt ont été évoqués chez certains experts siégeant à la FDA.
 
Il est totalement illusoire et inimaginable de penser que les professionnels de santé pourraient vivre dans des cages de verre hermétiquement isolés de tout contact avec l’industrie pharmaceutique.
 
Ce type de relations n’ont, a priori, aucune raison d’être viciées et malsaines.
Mais il n’est pas acceptable pour autant que des professionnels de santé endossent des résultats ou laissent des sociétés spécialisées écrire en leur lieu et place des articles reportant des résultats d’études sur les médicaments si un doute existe quant à la balance bénéfices-risques d’une molécule.
 
 
LIRE  ICI  l’article consacré aux risques cardiovasculaires liés à la rosiglitazone

A propos docteurjd

j.Daniel Flaysakier est médecin de formation et journaliste professionnel dans le secteur de la santé sur une chaine nationale de télévision. Ce blog est personnel et ce qui y est écrit ne reflète que les opinions de JD Flaysakier
Ce contenu a été publié dans Non classé, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Diabéte de type 2 :L’Europe met fin à la rosiglitazone.

  1. JD Flaysakier dit :

    REPONSE A DENISE SILBER :

    Tu as parfaitement raison et on a du mal à comprendre ce retard à l’allumage. Les études de suivi post-marketing restent trop souvent de l’ordre de la théorie. je ne comprends pas que l’industrie et les autorités sanitaires n’aient pas encore compris leur intérêt mutuel dans cette démarche !

    je conseille aux lecteurs de ce blog de lire régulièrement le blog de Denise Silber et de visiter son site ainsi que son compte Twitter @health20Paris

  2. Denise Silber dit :

    Article de grande qualité. Indépendamment des questions de conflit d’intérêt, il est dommage qu’en 2010, on découvre que l’examen des commentaires disponibles sur Internet depuis plusieurs années permettaient de voir venir
    http://www.denisesilber.com/silb...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.