GRIPPE A(H1N1) : Un premier cas suspect de syndrome de Guillain-Barré et un nouveau décès chez une personne jeune sans facteurs de risque.

Le Ministère de la Santé a annoncé ce soir jeudi la survenue d’un « cas probable de syndrome de Guillain-Barré » (SGB),  chez une personne qui avait été vaccinée quelques temps auparavant.
 
Cette information appelle quelques remarques.
 
La première est que le cas n’est pas avéré. Il faut en effet s’assurer que le diagnostic est le bon. Le patient a souffert de troubles sensitifs uniquement, sans aucune forme de paralysie. Le syndrome a été totalement régressif.
Les spécialistes de pharmacovigilance et les neurologues devront s’attacher à déterminer le délai entre la vaccination et la survenue du syndrome sensitif. Vérifier également l’existence éventuelle d’un contexte infectieux avant la vaccination
 
Car, si le risque de survenue d’un SGB est possible dans un contexte vaccinal, il est cependant très faible, de l’ordre de un cas sur un million. Il faut donc ne pas négliger d’autres pistes.
 
Ma deuxième remarque en découle .Comme je l’ai dit dans un article précédent, la cause première de ce syndrome n’est pas la vaccination. Ce sont des pathologies bactériennes et virales qui sont au premier plan, parfois également des cancers.
Chaque année, en France, il y a plus de 1500 personnes hospitalisées pour un tel syndrome, hors de tout contexte vaccinal.
Dans 80 à 90 % des cas, la guérison se fait sans séquelles.
 
Les virus les plus souvent en cause sont les virus grippaux et la bactérie principalement incriminée et le Campylobacter jejuni, à l’origine de gastro-entérites.
 
La troisième remarque est que ce phénomène assez mystérieux ne remet pas en cause la balance « bénéfices-risques » des vaccins. Les complications graves, voire mortelles, des syndromes grippaux sont des centaines de fois plus probables que la survenue d’un syndrome de Guillain-Barré.
 
NOTE D’ACTUALITE DU 13/11/2009
 
On apprend que la jeune femme a eu des troubles uniquement sensitifs à type de fourmillements et qui ont régressé au point que son hospitalisation a duré seulement quelques heures. On dit également qu’elle avait eu un tableau infectieux les jours précédant la vaccination .
Dans ces conditions, il est impossible actuellement de parler de syndrome de Guillain-Barré de façon absolue. Et encore plus inexact de parler de lien de causalité.
Il faudra donc attendre les conclusions des investigations, au cas où l’enquête permet de trancher, ce qui n’est pas évident du tout.
 
 
DEPECHE AFP DU 13/11/2009 à 13h51
Une femme de 27 ans décède de la grippe A à Viry-Chatillon

EVRY, 13 nov 2009 (AFP) – Une femme, âgée de 27 ans, sans aucun antécédent
médicaux particuliers, est décédée mardi de la grippe A(H1N1) à Viry-Chatillon
(Essonne), a-t-on appris vendredi auprès de la préfecture de l’Essonne.
L’autopsie se poursuit et de nouveaux prélèvements sont en cours pour
déterminer les causes exactes du décès, indique la préfecture qui parle d’une
grippe « foudroyante ».
La victime, soignée à son domicile, était sous Tamiflu depuis un ou
plusieurs jours et suivie par son médecin traitant, comme le révèle jeudi le
Parisien de l’Essonne, lorsque son état s’est aggravé et qu’elle a prévenu les
sapeurs-pompiers.
Elle serait morte durant son transport à l’hôpital.
 

 
 
Vous avez dit « grippette »?
 
 
A LIRE AVANT D’AJOUTER UN COMMENTAIRE
 
En conformité avec la certification HON « Health On the Net », la règle concernant les commentaires sur ce blog a été modifiée.
Merci de consulter la rubrique « INFOS BLOG » et de se reporter au chapitre : « Commentaires: les règles du jeu ».

A propos docteurjd

j.Daniel Flaysakier est médecin de formation et journaliste professionnel dans le secteur de la santé sur une chaine nationale de télévision. Ce blog est personnel et ce qui y est écrit ne reflète que les opinions de JD Flaysakier
Ce contenu a été publié dans VARIA, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

36 réponses à GRIPPE A(H1N1) : Un premier cas suspect de syndrome de Guillain-Barré et un nouveau décès chez une personne jeune sans facteurs de risque.

  1. Jean-Jacques dit :

    Lors de la grippe de 1976 aux US,on a utilisé des vaccins sans adjuvant (squalène).Pourtant des cas mortels de Guillain-Barré (25 pour 48 millions de doses) sont notés.Une hypothèse a circulé: la contamination des ?ufs utilisés dans la fabrication du vaccin par des fragments d’une bactérie commune chez les volailles Campylobacter jejuni.Cette bactérie est connue car elle provoque des infections humaines pouvant entrainer un Guillain Barré.
    Aujourd’hui les ?ufs embryonnés sur lesquels les souches virales sont cultivées proviennent d’élevages dont l’état sanitaire est rigoureusement contrôlé.
    Les contre-indications absolues à ce type de vaccination sont les hypersensibilités (allergies)aux ?ufs et protéines de poulet entre autres.
    Il existe cependant des souches virales grippales cultivées sur cellules rénales de singe (cellules Vero) dans le vaccin Celpavan de Baxter,ou de chien (cellules MDCK) dans le vaccin Celtura de Novartis.

  2. Blanche dit :

    Comment, quand on a du mal à savoir quelle est la bonne décision à prendre, se décider ? Qui sait si dans 3, 5, 10 ou 15 ans on ne nous dira pas « Attention danger à ttes les personnes ayant été vaccinées ! ». Parallèlement, je sais que ce virus se propage facilement, peut être mortel.

  3. JD Flaysakier dit :

    REPONSE A FRANK :

    Vous avez raison de souligner la complexité du système.

    Nous poserons la question à Mme Bachelot qui est dans le JT ce soir.

  4. frank dit :

    en milieu rural les centres de vaccination sont très éloignés (pour ma femme diabétique il faut faire 40km aller et retour sans moyens de transport. )Comment fare pour aller dans ce centre alors que les horaires d’ouverture ne sont pas mentionés ni le numéro de téléphone pour les obtenir?

  5. cecile dit :

    Il m’a semblé voir passer une info disant que certains centres de vaccination sont équipés pour emettre les fameux bons de vaccinations? Autour de moi, y compris chez des personnes à risque, aucun bon n’est arrivé et compte tenu du manque d’affluence dans les centres c’est un peu dommage!

  6. JD Flaysakier dit :

    REPONSE A JEAN-CLAUDE :

     

    Le virus a circulé de 1918 à 1957 dans la population mondiale. les personnes nées avant 1957 seraient donc protégées tout ou partie .

    Mais personne ne peut dire si cette protection est universelle et quelle est sa rrobustesse.

  7. JEAN CLAUDE dit :

    Merci de votre réponse.
    Ma question a été mal posée, nos praticiens nous ayant laissé le choix, je souhaiterais savoir s’il existe une sorte d’immunité pour les plus de 65 ans, age limite des <appelés> au vaccin.
     

  8. JD Flaysakier dit :

    REPONSE A JEAN-CLAUDE :

     

    je ne peux malheureusement pas vous donner mon avis, l’éthique de ce blog me l’interdit.

    Mais demandez au médecin qui vous suit son avis. Au spécialiste éventuellement, si vous y avez recours.

  9. jean claude dit :

    Mon épouse et moi avons plus de 67 ans, mais des pathologies
    ennuyeuses bronchite chronique vaccinée et cancer plus ou moins
    maitrisé avec diabète personne n’a pu nous expliquer si nous devons ou pas nous faire vacciner pour la grippe a alors que c’est déja fait depuis 1 mois pour la saisonnière.
    Nous sommes tjs très intéressés par vos interventions.

  10. JD Flaysakier dit :

    REPONSE A VINCE :

     

    Si le tabac peut protéger d’une atteinte pulmonaire, alors votre source doit aussi croire que les marmottes emballent le chocolat chez Milka !

  11. Vince dit :

    Merci de votre réponse.
    Je remercie également Jean-Jacques de sa précision.
    Il est, en effet, plus que probable que les sous-types H1 et N1 soient différents entre le A(H1n1) saisonnier et le variant 2009 soient différents mais pas complètement.
    L’étude mexicaine controversée indique bien qu’il n’existe pas de différence significatives entre les personnes vaccinées ou non de la grippe saisonnière en terme de contamination voire en terme de complication. La différence se situe ou niveau de la mortalité plus faible chez les personnes vaccinés. Mais il est vrai qu’il existe de problèmes de méthodologie là dedans.

    Bref sinon j’avais une autre question.
    Le tabagisme est-il un facteur de risque ou non contre cette grippe A(H1N1)v ?
    Un « fumeur » m’a dit que le goudron qui tapisse les poumons « protégerait » (je cite) les cellules pulmonaires des virus grippaux (!)… Perso’ j’ai une autre hypothèse: la fumée de tabac bousille les défenses immunitaires et les virus ont le champ libre !
    Votre avis ?
    Vince

     

  12. JD Flaysakier : dit :

    REPONSE A JACQUOT :

    Elle est gratuite dans les centres.

    Il n’est pas prévu qu’elle se fasse chez les médecins généralistes.

  13. Jacquot dit :

    À propos de la vaccination contre la grippe H1N1.
    Actuellement, la vaccination dans les centres prévus à cet effet, est-elle gratuite ? Si les médecins obtiennent le droit de la réaliser dans leur cabinet, le sera-t-elle ?
    Quel coût pour la sécu ?

  14. JD Flaysakier dit :

    REPONSE A JEAN YVES :

     

    L’erreur de manipulation de Baxter, via un sous-traitant, est parfaitement connue. Cette erreur ne pouvait en aucun cas conduire à un accident humain puisque les préparations incriminées ne devaient pas être injectées.

    cette affaire montre qu’il est fondamental de respecter les normes dites de « Bonne pratiques de fabrication » qui sont édictées à l’échelon européen.

  15. Jean-Jacques dit :

    Il ne faut pas trop espérer une protection croisée importante entre la grippe pandémique actuelle 2009 (H1N1) et la souche vaccinale A/Brismane/59/2007 (H1N1) utilisée dans le vaccin contre la grippe saisonnière.
    Les déterminants antigéniques (épitopes ) de l’hémagglutinine H1 des deux souches sont assez différents.Les anticorps produits ne sont donc pas totalement identiques.

  16. jean-yves dit :

    En faite , je viens de recevoir une video tres inquietante , en precisant pourquoi madame Bachelot ne nomme pas le laboratoire Baxter qui a fourni les vaccins.
    Le laboratoire baxter aurait fait une enorme bourde sur la premiere vague de vaccin.
    En faite au lieu de proteger les personnes qui ont recu le vaccins, ils seront contamines par un melange de deux grippes h3 n1et une autre .
    En plus le dossier est devant un conseil europeen pour suivre cette affaire de tres pres. Alors pourquoi si c’est vrai une telle information me vient a mes oreilles et on ne voit rien au info ?
    Ne me dites pas qu’ils vont faire comme le nuage de tchernobyle , enfin j’espere que cette information est errone car autrement a n’a vraiment du souci a se faire.

  17. ghislaine dit :

    dans l’etat actuel des choses il est possible de refuser de se faire vacciner dans le cadre de l’organisation prévue par l’ etat mais totalement impossible de se faire vacciner de façon libre et independante .les centres de vaccinations ne sot pas debordés et eu égard à l’attitude plutôt hostile du public et du corps medical vis à vis de cette vaccination il est bien dommage que le public favorable ne soit pas libre de son choix .paradoxal !! même si au bout du compte chacun aura sa convocation selon son âge et son état de santé. Pour ma part j’aurais préférer regler la facture .

  18. JD Flaysakier dit :

    REPONSE AU DR LARROUY :

    Ence qui concerne les journaux de13 h et 20 h sur France 2 je pense que nous avons fait une information assez objective depuis le mois d’avril, en insistant notamment sur la gravité des cas. Il nous a semblé important , en effet, de montrer que des dizaines de patients finissaient en réanimation. mais pour montrer cela il faut que les responsables des services nous ouvrent les portes.

    Or, jusqu’il y a peu, le monde médical a plutôt donné l’impression d’une énorme cacophonie. Quand la parole d’un urologue est considérée comme avis d’expert, quand un « expert médiatique » dont l’expertise tient au seul fait qu’une juge l’a désigné un jourécume les plateaux, nous n’y pouvons pas grand chose !

  19. JD Flaysakier dit :

    REPONSE A MOREL :

    Je ne pense pas qu’une telle décision et un engagement financier de ce montant relèvent de la seule compétence du Ministère de la Santé. D’autre part, Mme Bachelot étant née avant 1957 a une forme naturelle de protection face au virus. Son geste est donc assez courageux dans le contexte paranoiaque actuel.

  20. Morel dit :

    Bonjour,
    A part Mme Bachelot qui est à l’origine de cette importante commande de vaccins contre la grippe H1N1, tous les ministres et même Monsieur le Président parlent de se faire vacciner, mais personne n’y va …
    Font-ils donc partie des 80% réticents ?

  21. larrouy dit :

    Bonjour, je suis médecin généraliste et je vois des grippes tous les jours. Je me bats pour convaincre mes patients de se faire vacciner, avec beaucoup de difficultés. Je pense que les media ont eu un rôle très délétère en parlant sans cesse des « risques  » du vaccin et très peu des malades graves et des décés. Enfin, hier soir, Un reportage en réanimation montre la réalité, j’espère qu’il portera ses fruits!
    Charles Larrouy

  22. JD Flaysakier dit :

    REPONSE A VINCE :

    Je ne crois pas, mais je peux me tromper, qu’il faille chercher une quelconque protection dans la neuraminidase N1.. Ce virus a un fort tropisme pulmonaire, alvéolaire pour être précis et faute d’anticorps protecteurs efficaces je ne vois pas ce qui peut l’arrêter s’il a décidé de nuire.

    Ence qui concerne votre remarque sur le Tamiflu, il n’a jamais été prétendu que les antiviraux font des miracles. Je vous renvoie à l’article sur ce thème dans le blog.

    Les antiviraux ont une « fenêtre de tir » assez limitée et ne peuvent pas venir à bout de toutes les infections. Seule une réanimation respiratoire bien conduite en service spécialisé peut éviter des décès.

  23. JD Flaysakier dit :

    REPONSE A J.DELAVEUVE :

    Le délai recommandé est de trois semaines

  24. J Delaveuve dit :

    Merci de votre réponse, je me ferai donc vacciner contre cette grippe « porcine »; moi qui croyais que tout était bon dans le cochon………… Il faut attendre un bon mois après la vaccination contre la grippe saisonnière ?
     

  25. Vince dit :

    Je vous remercie pour votre réponse.
    Le critère de « protection » que vous mentionnez inclue-t-il la protection du risque de syndrome de détresse respiratoire ?
    En fait, le médecin que je mentionnais dans mon précédent message m’a dit que le vaccin contre la grippe saisonnière n’empêche pas d’être infecté par le nouveau variant A(H1N1). Par contre, les anticorps anti-N1 pourrait empêcher les virus de se répliquer au niveau des poumons m’a t-il dit et limiter le risque de pneumonie virale.
    Vu qu’une personne « en bonne santé » comme moi n’aura pas la possibilité d’obtenir le vaccin contre le A(H1N1) pandémique à temps (la ministre parle de « fin 2009 » (!)), je me suis dit qu’au pire le vaccin contre la grippe saisonnière pourrait être une protection a minima.
    Ai-je eu tort ?
    D’autre part, je suis sidéré par la dépêche de l’AFP : la jeune femme qui est décédé est morte d’une forme foudroyante. Et pourtant elle prenait du Tamiflu !!! Je ne pensais pas non plus que l’on pouvait avoir un syndrome de détresse respiratoire sous antiviraux ! En savez-vous plus sur le sujet ?

  26. JD Flaysakier dit :

    REPONSE A VINCE ET A J. DELAVEUVE :

    La souche H1N1 présente dans le vaccin saisonnier est une souche humaine. Dans son équipement génétique elle diffère suffisamment du virus porcin à l’origine de la pandémie pour qu’on ne retrouve pas de protection vraie.

    Des mesures d’anticorps ont été faites dans divers pays et il n’y a pas d’immunité croisée atteignant un taux jugé protecteur.

    Seuls les mexicains disent avoir constaté une immunité croisée mais le taux de contamination a été tel dans leur pays que la population doit avoir des taux élevés par « vaccination naturelle ».

    Mais je ne suis pas immunologiste et mes explications ne sont pas obligatoirement indiscutables.

  27. Vince dit :

    Bonjour,
    Je me permets de vous soumettre un question auquel vous pourrez peut-être répondre.
    Je me suis fait vacciné contre la grippe saisonnière et le médecin m’a parlé d’une possible "protection croisée" contre le A(H1N1) pandémique car le vaccin saisonnier contient un autre virus A(H1N1).
    Or le Ministère de la santé indique sur son site que la vaccin saisonnier NE donne PAS de protection contre le nouveau virus car il très différents.
    J’ai du mal à m’y retrouver à ce sujet. Les deux virus ont pourtant les mêmes protéines de surface (Hémagluttinine 1 et neuraminidase 1) donc çà devrait au moins faire fabriquer des anticorps anti-N1 et anti-H1 non ?
    Merci d’avance pour votre réponse.
    Vince

  28. J. Delaveuve dit :

    Dans le vaccin contre la grippe saisonnière,on peut voir qu’ il y a 3 souches pour le fabriquer, dont une souche H1N1. Alors ce vaccin(vaxigrip) entraine -t-il une certaine immunité contre la célèbre grippe A ?

  29. JD Flaysakier dit :

    REPONSE A ASTRO06 :

     

    Depuis la loi  du 4 mars 2002; dite « loi Kouchner », ous pouvez acceder à votre dossier médical. L’établissement a huit jours pour vous le communiquer.

  30. tybert dit :

    Cher JDF:
    Ce n’est pas vous qui méritez un zéro pointé, mais le ministère de la santé.

  31. astro06 dit :

    Fin 1970 (j’avais 32ans) je me suis fait vacciner. Résultat : au bout de 15j, 3 semaines en soins intensifs au CHU de Rouen. 1er diagnostic Guillain-Barret, puis définitif « polymyosite ». Corticoïdes à haute dose et guérison en 6 mois.
    Refus obtention dossier médical et pas d’explications malgré insistance. Mutisme généralisé.
    Vive la transparence ! Aucun progrès depuis ?…
     

  32. JD Flaysakier dit :

    REPONSE A SIMON :

    Comme vous le savez peut-être, les personnes porteuses d’affections chroniques bénéficient d’une prise en charge dite ALD. Donc , chaque Caisse primaire sait qui bénéficie de cette ALD et envoie une prise en charge chaque année pour le vaccin saisonnier.

    Quant à la grossesse, qui n’est pas une maladie, elle fait, en France l’objet d’une déclaration car un certain nombre de prestations, dont des visites médicales obligatoires et totalement prises en charge, sont proposées aux femmes enceintes.

    Je ne vois pas en quoi il y aurait donc une quelconque atteinte au secret médical. Tout au contraire, on permet aux personnes jugées les plus exposées d’être prises en charge prioritairement.

    Vous trouvez cela génant ?

  33. JD Flaysakier dit :

    REPONSE A TYBERT:

    C’est en effet la mention officielle du communiqué. Je mérite donc également le zéro pointé .

  34. tybert dit :

    Si dans ma carrière d’enseignant en neurologie, un de mes étudiants avait parlé de « Guillain-Barré » uniquement sensitif (paresthésies régressives ) je lui aurait collé un zéro pointé….
     

  35. Simon de Bordeaux dit :

    Bonjour, les courriers concernant les personnes prioritaires arrivent pour la vaccination. Ma question : comment ces personnes ont été repérées, (femmes enceintes, pblm de santé, et les autres catégories : est-ce que le secret médicale a été respecté ?

    Merci ! Simon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.