Grippe A(H1N1) : la vaccination débute.

C’est demain que débutera officiellement la campagne de vaccination contre le virus A(H1N1) dans les hôpitaux.
Premiers concernés, les personnels hospitaliers œuvrant dans les services de réanimation néonatale et pédiatrique.
 
Ces services risquent, en effet, d’être sollicités plus qu’à l’ordinaire en cas de développement de la propagation du virus car les enfants et les nourrissons sont particulièrement concernés par cette forme de grippe.
 
Suivront les autres professionnels de santé, soignants et aides-soignantes ainsi que celles et ceux qui exercent en libéral, notamment les infirmières qui vont au domicile de leurs patients et, bien sûr, les médecins de famille.
 
La troisième position des priorités est donnée aux femmes enceintes à compter du deuxième trimestre de grossesse.
 
Il y a une certaine incertitude quant à savoir où se placent les 50 000 personnes décrites comme essentielles, indispensables et irremplaçables dans notre société : contrôleurs aériens, responsables des centres de commandements SNCF, RAZTP, responsables de la sécurité des ouvrages de type viaduc de Millau ou tunnel du Mont-Blanc
 
Le ministère de la santé ne les a pas sur sa liste, alors que les ministères des transports et de l’Intérieur aimeraient bien les voir y figurer très haut !
 
Une ou deux injections ?
 
Officiellement, et sur la base de ce qu’on avait évalué dans le cadre de l’épidémie de grippe aviaire en 2005, on partait sur 2 injections.
 
Mais les premiers résultats des vaccins, avec ou sans adjuvants, montrent qu’avec une seule injection la production d’anticorps est assez élevée pour assurer une protection efficace.
 
Concernant les types de vaccins, les femmes enceintes et les enfants en bas àge recevront des vaccins sans adjuvant..
 
 
Sur le sujet des adjuvants voir l’article du blog consacré à ce thème et lire ,en anglais, le document de l’EMEA, Agence européenne du médicament.
 
 
Dans dix jours, l’OMS réunira une commission d’experts qui donnera un avis quasi-définitif.
Puis l’EMEA, l’Agence européenne de sécurité sanitaire des médicaments tranchera et son avis sera repris par l’AFSSAPS, l’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé.
 
On s’oriente donc vers une seule injection, sauf pour les enfants de moins de dix ans pour lesquels on devrait recourir à deux injections espacées de trois semaines.
 
Dernier point : toutes ces vaccinations reposent sur le volontariat. Nul ne pourra être vacciné sous la contrainte.

A propos docteurjd

j.Daniel Flaysakier est médecin de formation et journaliste professionnel dans le secteur de la santé sur une chaine nationale de télévision. Ce blog est personnel et ce qui y est écrit ne reflète que les opinions de JD Flaysakier
Ce contenu a été publié dans Non classé, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

37 réponses à Grippe A(H1N1) : la vaccination débute.

  1. JD Flaysakier dit :

    REPONSE A STEPHANIE :

    Je ne certifie rien dans le monde de la biologie.

    La grippe est une maladie respiratoire. Il n’y a pas de virémie, c’est à dire de présence de virus dans le sang.Donc pas de passage placentaire.

    C’est la biologie qui a montré cela. Mais aucun modèle n’est infaillible.

    Pourtant, cela me satisfait parfaitement intellectuellement !

  2. stéphanie dit :

    Bonjour Docteur,
    Je suis enceinte de 3 mois et demi et j’hésite encore à aller me faire vacciner. Pouvez vous me certifier qu’il n’y a absolument aucun risque pour le foetus, que rien ne passe dans le placenta et qu’il ne peut y avoir aucune conséquence de malformations pour le futur bébé à naitre. Merci.
     

  3. JD Flaysakier dit :

    REPONSE A GWEN :

     

    Le plus simple, en ce qui vous concerne, est de prendre contact avec votre centre CPAM.

    Ils vous proposeront de récupérer votre bon de vaccination.

  4. gwen dit :

    bonjour docteur je viens d’accoucher (le 26/10/09 ), et étant donné que ma fille n’est toujours pas enregistrée a la secu ( beaucoup de travail !! en retard ) je n’est pas recu le feuillet de vaccination donc je ne sais pas si je dois me faire vacciner et si oui le temps qu’ils enregistre ma fille ne sera t il pas trop tard ? je trouve cela mal fait … merci de bien vouloir répondre

  5. JD Flaysakier dit :

    REPONSE A GEORGES :

     

    Les prélèvements faits par les réseaux sentinelles montrent que le virus retrouvé dans plus de 99 % des cas est du virus A(H1N1).

    Il n’y a quasiment pas de virus saisonnier.

    D’ailleurs, chaque année, le virus saisonnier n’apparaît que vers mi-novembre au plus tôt.

    Et l’écologie virale est ainsi faite que le premier arrivé occupe majoritairement le terrain. Il ne devrait pas vraiment y avoir beaucoup de virus de grippe saisonnière cette année donc.

    cela ne relève pas d’une décision ministérielle mais de la nature elle même !

  6. Georges dit :

    Bonjour Docteur,
    Je suis très perplexe quant au diagnostic différentiel entre grippe A et grippe saisonnière ? Sachant que les signes cliniques d’une grippe en général sont très variables d’un individu à l’autre ; la même personne pouvant également contacter deux grippes de sévérité mini ou maxi d’une année à l’autre….Sachant également que pour objectiver la grippe A un prélèvement au niveau de la sphère ORL est nécessaire , que ce prélèvement doit ensuite être examiné dans un labo équipé de matériels et de personnels qualifiés et pour un certain coùt , que seuls les centres urbains et les hopitaux semblent pouvoir répondre à ces critères .Il ne me semble pas raisonnable de diagnostiquer scientifiquement la grippe A en milieu rural par exemple et même dans certaines villes moyennes.
    Aussi on peut raisonnablement penser qu’un amalgame médiatique et gouvernemental est fait entre les deux grippes afin de gonfler les statistiques et inciter la population à se faire vacciner.
    Je suis cependant moi même partisan de la vaccination en général mais j’aimerais bien une info plus transparente.
    Qu’en pensez vous et plus précisément en ce qui concerne la difficulté du diagnostic ?.
    Avec mes sincères salutations
    Georges
     

  7. VIRANTIN dit :

    Bonsoir Docteur,
    Vous qui avez la chance d’être une autorité compétente charnière entre la Santé et les Médias, pouvez-vous intervenir pour que cessent sur les ondes ces commentaires démoralisants, donc malveillants sur la vaccination. D’un côté nous avons des journalistes (généralement en retard de 48h sur l’actualité de la pandémie) qui traitent les centres de vaccination comme ils ont l’habitude de le faire pour les bureaux de vote (dès le 1° jour, nous avions droit à un point de situation à midi) et de l’autre côté personne n’explique (même pas la Ministre) qu’il ne peut pas y avoir dans les centres plus de candidats que de convoqués et pour être sûr de ne pas louper les prioritaires (celà a été dit, puisque je le sais, mais pas assez pour contrer la désinformation médiatique, reposant sur la soi-disant défection des personnels de santé), le dosage des convoqués est forcément limité au début.

    D’autre part (excusez-moi de vous mettre à contribution, mais je n’ai pas trouvé mieux pour faire vite), maintenant que les journalistes commencent à comprendre, ils passent leur temps à faire l’inventaire des dosettes jetées à la poubelle. Ne pourrait-on pas dans les centres de vaccination, inviter, à partir d’une certaine heure, les volontaires (même non encore convoqués) à se présenter et les vacciner dans la limite des dosettes à finir ou par multiples de 10 ?

    Je vous présente encore mes excuses, et vous remercie par avance de ce que vous pourrez faire pour faire passer ces deux suggestions. Avec ma respectueuse considération.

  8. JD Flaysakier dit :

    REPONSE A YANNICK COMENGE :

    heureusement qu’il y a des gens comme vous pour nous éclairer.

    Je ne vous répondrai que sur un point . j’espère que lorsque vous emettez des hypothèses en tant que chercheur vous faites preuve de plus de rigueur que lorsque vous prétendez que nous sommes à la solde du pouvoir!

    Les journalistes de France 2 qui traitent des questions de santé avec moi ne sont les agents de personne et ne reçoivent pas d’ordres sur ce qu’il convient de dire ou ne pas dire.

    Nous faisons notre travail de la façon la plus professionnelle possible. Si certains estiment que le service public est là pour relayer les communications detelgroupe ou personnage politique, ce n’est pas notre cas.

    je trouve assez déplorable ce genre de mise en cause.

  9. Yannick Comenge dit :

    Bon, on sent que vous connaissez peu le milieu. L’EMEA a laissé passer l’ensemble des bombes à retardement médicale qui ont scandalisé patients et medecins ces dernieres années. Je pense à Acomplia, Avendia… qui ont eu des effets tellement importants que la FDA a pris des mesures d’urgences aux USA alors que l’EMEA influencé par un ancien directeur du syndicat de l’industrie pharmaceutique (LEEM ou SNIP).

    Pour la vaccination, on a constaté les trépignations des experts mandatés pour parler. Le problème c’est que ce sont les memes experts qui auront demain des retrocommissions complexes (dudgets de leur labo, distinctions, médailles)…

    Autre point, meme si France TV a signé un accord de comm avec Hortefeux et Bachelot pour faciliter les « réactions » à la pandémie, je crois en l’objectivité de la rédaction… aussi, rappelons qu’en Chine, pays pas trop connu pour sa transparence, on annonce des morts du vaccins et des milliers de cas d’effets indésirables. Ailleurs aussi.

    Ce qu’il se passe c’est l’infecte campagne de vaccination de masse contre la grippette qui est assez paisible et le reste. Elle ajourne la vie des mourants qui n’en finissaient pas de crever, dans des soufrances cancéreuses et autres… Oui, les phases terminales sont abrégées pour certains.

    Rappelons 6000 morts et plus de 50 millions de grippés sur la planete, j’aurai préféré qu’on investisse les milliards dans le palu ou d’autres pathologie…

    Les généralistes enfin entre eux disent qu’ils « diront » avoir injecté meme si le vaccin ira à la poubelle… les chercheurs meme de Pasteur commence à dire ouvertement et devant témoins qu’ils enrage de voir une telle démence médiatique de la part du gouvernement et des experts (pas de média)… oui, la grippette montre l’incohérence de l’expertise et plus grave casse l’image de la vaccination qui doit etre un acte rare et noble…

    Yannick Comenge
    Chercheur en microbiologie

  10. Patricia dit :

    Bonjour,
    vous dites que les enfants de moins de 6 mois ne peuvent etre vacciner quel traitement existe-t-il pour eux? j’ai un bébé de 4 mois et même si j’habite à la campagne je commence à avoir peur pour lui.
    Merci

  11. JD Flaysakier dit :

     REPONSE A FOURCH :

     

    Dites à l’âne bâté qui vous a raconté cela de retourner à ses chères études et de surtout bien réviser !

  12. Fourch dit :

    Bonjour,
    Concernant la grippe saisonnière: je me suis fait vaccinée début octobre or on me dit que cette vaccination ne sera plus efficace en janvier car le vaccin agirait sur un laps de temps court; que faut-il en penser? Merci!

  13. Alex dit :

    Merci pour votre reponse.
    Au cas ou il y aurait neanmoins un quelconque risque d’utiliser le vaccin adjuvante sur les femmes enceintes (je suppose que c’est pour cette raison theorique que de nombreux pays y ont renonce), y’a t’il une date a partir de laquelle le foetus est suffisant forme pour que ce risque soit minimum (de la meme facon qu’on dit que la toxoplasmose est moins grave au 3ieme trimestre qu’au 2ieme)?

  14. JD Flaysakier : dit :

    REPONSE A ALEX :

     

    Aucun pays ne vaccine les enfants  les enfants de moins de 6 mois, quel que soit le vaccin.

    En ce qui concerne les femmes enceintes, le fait de ne pas utiliser d’adjuvant correespond à une volonté de mesures de précaution poussées au maximum.

    Le sualène est une substance que notre organisme fabrique naturellement.

  15. alex dit :

    Bonjour, j’habite en Norvege ou la vaccination des groupes a risque a commence… avec le seul vaccin achete par la Norvege, avec adjuvant. Je comprends que l’adjuvant en question est utilise dans certains vaccins contre la grippe saisonniere (en G-B notamment) et dans le vaccin contre le cancer de l’uterus (mais DF42 nous dira peut etre quelque chose a ce propos), mais qu’il n’a jamais ete teste sur les femmes enceintes.
    Les autorites norvegiennes s’efforcent de nous convaincre en affirmant que le vaccin est sur pour tous, y compris pour les femmes enceintes… mais elles ne veulent pas vacciner les enfants de moins de 6 mois. Alors sur ou pas sur?
    Ma femme etant en enceinte, et n’ayant pas le moyen d’obtenir le vaccin francais sans adjuvant (l’assurance maladie nous ignore…), nous ne savons vraiment pas quoi faire. Merci.

  16. JD Flaysakier dit :

    REPONSE A ANDRE :

    Certainement le jour où on aura un moyen de savoir comment dépister efficacement et qui dépister.

    Le dosage du PSA n’est pas une arme absolue et on manque de bons outils.

  17. André dit :

    Bonsoir docteur,

    C’est encore moi.
    Par deux fois je vous ai parlé du dépistage du cancer de la prostate, qui tue presque autant que le cancer du sein, avec une question toute simple.
    Est-ce qu’un jour il y aura des campagnes de dépistage du cancer de la prostate comme il y en a pour le cancer du sein ?
    D’avance merci.

    André.

  18. JD Flaysakier dit :

    REPONSE A DF42 :

    Je ne suis en rien un expert. je tàche de faire mon traavil en me documenatnt .

    Comme je l’ai précisé dans la rubrique « INFOS BLOG », je n’anime pas un forum de discussions. Je souhaite avoir ici un lieu d’échanges d’informations solides, pas les rumeurs en boucle d’Internet.

  19. JD Flaysakier dit :

    REPONSE A PETITDO12 :

     

    C’est une souche humaine qui est dans le vaccin saisonnier. La souche pandémique est d’origine porcine et il n’y a pas de protection croisée.

  20. DF42 dit :

    Manier la dérision est votre seule réponse? On attend de vous en tant qu’expert ou présumé tel, des explications claires et précises, pas de l’ironie…Je peux vous fournir TOUTES les références que vous souhaitez que vous ne manquerez évidemment pas de rejeter, en invoquant quoi cette fois??? (le réchauffement climatique a déjà été utilisé!!!).

    Je croyais à tort que l’on pouvait échanger sur un blog…

  21. petitdo12 dit :

    je viens de ma faire vaccinercontre la grippe saisonnière et je me suis aperçue que dans la composition de ce vaccin il y avait une souche nommée H1N1. Quel est le lien, s’il y en a un, avec la grippe A ?

  22. JD Flaysakier dit :

    REPONSE A DF 42 :

     

    Heureusement que vous êtes là avec toutes ces informations bien étayées et dont vous avez sans doute toutes les réfrérences.

    pensez-vosu que les adjuvants soient aussi impliqués dans le réchauffement climatique ?

     

  23. JD Flaysakier dit :

    REPONSE A BOB64 :

     

    Cela doit être discuté avec le médecin qui suit votre enfant!

  24. JD Flaysakier dit :

    REPONSE A XINE:

     

    La vaccination est faite sur la base du volontariat.

    Je ne propose rien, je dis ce qu’il sera possible de faire.

  25. JD Flaysakier dit :

    REPONSE A LAFJM :

     

    Rassurez-vous ! Je sais que nous sommes dans la théorie du grand complot mais la souche H1N1 présente dans le vaccin saisonnier n’a rien à voir avec celle du virus pandémique.

    Celle du vaccin saisonnier est d’origine humaine, la souche pandémique est porcine.

  26. olivier.b dit :

    Une polémique est apparue ce jour en Allemagne concernant le fait que les responsables politiques, les militaires et les personnels de santé seraient vacciner contre le virus A(H1N1) à l’aide de vaccins sans adjuvants et que le reste de la population serait vacciner avec des doses présentant un adjuvant.Un démenti a été aussitôt annoncé et la Chancelière Allemande pour lever tout doute a affirmé qu’elle serait vacciner par le biais du vaccin présentant l’adjuvant.Qu’en est-il de cette rumeur, sur quoi est elle fondée?Le doute peut subsister au regard du passé

  27. Bob64 dit :

    Ma fille a eu une maladie auto immune , à l age de 8 ans, peut elle 12 plus tard se faire vacciner avec l adjuvant.

  28. DF42 dit :

    Je reste consterné devant votre affirmation que les adjuvants sont inoffensifs :
    Le squalène qui est suspecté d’être à l’origine du GWS : Synrome de la guerre du golf, et en plus la quantité de cet adjuvant est hallucinante !
    Tous les adjuvants en dehors du fait qu’ils affolent le système immunitaire, ont pour principal but d’augmenter les profits des labos. Moins de produits d’origine pour pouvoir vacciner plus de gens !
    Il est quand même curieux que vous ne preniez pas les précautions nécessaires et utiles quand vous parlez de cette vaccination. On se rappelle la campagne indécente pour le vaccination de l’hépatite B !!!
    Vous le savez probablement AUSSI, les adjuvants sont INTERDITS dans les vaccins aux Etats Unis ! Curieux ne trouvez vous pas ?
    Merci.

  29. lafjm dit :

    je viens d acheter mon vaccin anti-grippe saisonnière, il est composé de 3 types de virus, dont le fameux H1N1.
    dans se cas, faut il se faire vacciner avec le vaccin unique H1N1. S’agit-il là, d’une forme caché du vaccin, pour s’assurer que les gens soient bien protégés.
    merci

  30. Xine dit :

    Bonjour,

    Au infos de 13h, vous proposez et argumentez le fait de se faire vacciner contre H1N1.
    Pour les femmes enceintes ou autre personnes à risque vous ne proposez JAMAIS le choix de ne PAS se faire vacciner.

    Pourquoi ?

    Vous pensez sérieusement que la grippe va être aussi pandémique que mortelle ?
    Car pour l’instant rien à l’horizon …
    Et surtout , rien ne prouve que le vaccin aura une quelconque efficacité, surtout si le virus mute…

    En attendant votre réponse.
    Cordialement

  31. DOUILLON dit :

    Clin d’oeil Humoristique sur le sujet !
    douillon.canalblog.com/
    Bon sourire !
    Jean Patrick

  32. JD Flaysakier : dit :

    REPONSE A MARC :

    Les femmes enceintes seront vaccinées avec un vaccin sans adjuvant.

    La décision vous appartient. C’est en discutant avec votre médecin et en pesant bénéfices et risques que vous prendrez votre décision.

  33. JD Flaysakier dit :

    REPONSE A NAD13 :

    Les enfants recevront un vaccin a priori sans adjuvant.

    Je vous signale que les deux adjuvants utilisés ont été utilisés à plusieurs dizaines de millions d’exemplaires sans accident.

  34. JD Flaysakier dit :

    REPONSE A POINT ROUGE :

    Je dois sans doute écrire dans une langue autre que le français sans m’en rendre compte. Les 2 injections sont a priori la norme internationale. L’OMS va donner un nouvel avis dans quelques jours et les agences sanitaires décideront ensuite de modifier ou non leur stratégie. C’est ECRIT dans l’article !

     

    Je ne sais pas de quoi vous parlez concernant l’allergenicité des composants. L’Europe et les Etats Unis ont homologué divers vaccins en commun, sauf le vaccin australien CSL et le vaccin vivant atténué en spray nasal qui sont utilisés seulement aux Etats-Unis.

  35. nadi3 dit :

    bonjour Monsieur Flaysakier, toute cette polémique sur le vaccin m’inquiète évidemment, surtout pour mes petits enfants, croyez vous que celui sans adjuvant est préférable pour les petits ?

  36. Marc dit :

    N’y a-t-il vraiment pas de danger pour les femmes enceintes. Ma femme est enceinte de 6 mois environ et la crainte de complications nous fait vraiment peur. Surtout que cette grossesse fut compliquée à aboutir.
    Plusieurs années de tentative de grossesse nous font hésiter à cette vaccination, m’a femme étant passé par des traitements hormonaux.
    Le manque de recul sur ce type de vaccin n’est-il pas un risque?
    En tout cas nous prenons tous les moyens qui nous sont possible pour éviter toute contamination, en évitant les centres commerciaux et les regroupements de personnes, l’usage de moyens de désinfection mis à notre portée, éviter de faire la bise même à la famille (même si parfois on passe pour des extraterrestres), on prend vraiment pour des paranos.
    Est-ce normal docteur? 🙂

  37. point rouge dit :

    pourquoi la france a opté pour un vaccin avec 2 injections alors que l’amérique est une seule hinalation .le composant chimique américain est différent du notre et surtout mois allergisant ou autre ,de toutes façons différent!!!Pourquoi???
    pouvez-vous nous donner les composant américain et les composant français et les noms des laboratoires?
    Personnellement je ne ferai pas vacciner sans avoir eu de plus amples renseignements Merci.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.