Grippe A(H1N1) :pendant la fabrication du vaccin, la théorie du complot continue !

Le virus de la grippe A(H1N1) a beau progresser à toute vitesse, cela n’éteint pas les ardeurs des partisans du complot et de la conspiration. Face à l’avancée du virus, incontestable, ils ont une nouvelle cible : ce sont les industriels du vaccin qui noircissent le tableau.

Comment, malgré la réalité d’une situation, ne pas s’avouer vaincu et continuer à ronger son os ? En déplaçant le tir. Pendant des semaines, nous avons entendu maints beaux esprits, généralement assez peu au fait des choses de la science et de l’épidémiologie, répéter en boucle que cette histoire de nouvelle grippe allait faire long feu et qu’elle n’était que le produit d’un emballement politico-médiatique. Un « cache-crise » en quelque sorte.

Mais voilà, l’été venu, le virus ne se trouve point dépourvu ! Alors les spécialistes de la dénonciation du complot et de la conspiration doivent bien admettre qu’il se passe quelque chose.

Et l’actualité leur fournit un nouvel os à ronger. Les pays qui en ont les moyens passent de grosses commandes aux industriels du vaccin qui, en retour, publient des communiqués annonçant les commandes et promesses de commandes à destination des investisseurs qui les suivent sur les marchés boursiers.

Nos spécialistes du complot ont donc trouvé ! Ce sont les laboratoires qui poussent à la roue et qui vont faire du lobbying auprès de l’OMS pour noircir le tableau et pousser à l’achat de vaccins.

Mais ces beaux esprits, parmi lesquels on trouve des journalistes, oublient un certain nombre de réalités.
La première c’est que la Directrice générale de l’Organisation mondiale de la santé, le Dr Margaret Chan, n’a pas besoin qu’on lui explique ce qu’est un risque pandémique. Comme je l’ai déjà mentionné sur ce blog, elle était en poste en Chine au moment des épisodes de grippe aviaire en 1997 et du SRAS un peu plus tard. Elle sait ce que peut être une épidémie surtout quand on prend du retard à l’identifier.

De plus, elle a autour d’elle des spécialistes des maladies infectieuses, comme David Heymann, qui n’ont pas besoin d’écouter les sirènes de l’industrie pour savoir mesurer un risque potentiel.

La deuxième erreur de ces « je sais tout », c’est que cela serait bien inutile, dans le contexte actuel, de pousser à la vente de doses que l’industrie serait, de fait, incapable de produire.

L’industrie du vaccin n’est pas la plus florissante qui soit car ce secteur a été délaissé au cours des vingt dernières années par nombre d’entreprises lassées des procès intentés à la suite d’accidents pas toujours liés aux vaccins mais lourds de conséquences financières.

Les menaces liées à la grippe aviaire H5N1 avaient entrainé un mouvement pour augmenter considérablement les capacités de production, mais on est encore très loin des objectifs fixés.

On estime actuellement qu’on tourne sur la base de 2 milliards de doses pouvant être produites en un an. Si on estime que la production a commencé fin juin début juillet, ce sera donc seulement à l’été 2010 qu’on en sera à ce stade. Pour l’automne et l’hiver prochain, le monde devra se partager seulement 500 ou 600 millions de doses.

Un chiffre assez faible qui, n’en doutons pas, vaudra de la part de nos professionnels du complot, une volée de bois vert aux industriels !

Mais, pour être complet, il faut bien avouer que ces industriels ne sont pas non plus des enfants de chœur !

Je n’en veux pour preuve que leur façon de vendre le vaccin grippe saisonnier qui, pendant des années, empruntait de drôles de chemins.
Chaque année, en septembre, un certain nombre de  journalistes étaient invités dans un luxueux palace d’une capitale européenne pendant trois jours. Officiellement, il s’agissait d’une manifestation scientifique. On imagine, bien sûr, l’assiduité des participants à ces séances de travail qui avaient pour but ultime de lancer la campagne de vaccination en s’assurant d’avoir des articles sortant à point nommé.

Pendant des années également, les données sur la grippe n’ont émané que d’un groupe de surveillance entièrement financé par les industriels.
Il aura fallu l’initiative du réseau « Sentinelles » mis en place par l’Inserm pour que cette surveillance sorte enfin du domaine marchand.

Il était d’ailleurs assez amusant, au début de la « cohabitation «  entre les deux réseaux, de voir les différences dans les cartes de progression de la grippe.

L’industrie pharmaceutique n’est pas régie par la loi de 1901sur les associations à but non lucratif, on s’en doute !

Mais, pour en revenir au propos initial, c’est un bien mauvais procès que lui font certains.
Heureusement qu’il reste des industriels prêts à prendre un vrai risque financier et à lancer une production vaccinale sans qu’on sache exactement où cela nous mènera.

Et je ne doute pas que les spécialistes du complot sauront faire des pieds et des mains pour être certains d’être vaccinés, peut-être même avant ceux qui en ont le plus besoin.

 

A propos docteurjd

j.Daniel Flaysakier est médecin de formation et journaliste professionnel dans le secteur de la santé sur une chaine nationale de télévision. Ce blog est personnel et ce qui y est écrit ne reflète que les opinions de JD Flaysakier
Ce contenu a été publié dans Non classé, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

35 réponses à Grippe A(H1N1) :pendant la fabrication du vaccin, la théorie du complot continue !

  1. JD Flaysakier dit :

    REPONSE A JOSEER :

     

    NWO c’est New World Order ? Le Nouvel ordre  Mondial ? C’est terrible pour cette pauvre infirmière obligée de faire taire sa conscience !

  2. JoséeR dit :

    Je suis allée voir dans un centre de vaccination aujourd’hui et j’ai discuter avec une infirmière sur les « contre » que je vois partout sur le net, tous plus ou moins relier a la théorie du complot. Je ne suis pas une vaccinée et je ne le serai pas, mais apres avoir jaser avec moi quelques minutes, elle m’as dit qu’elle avait l’obligation de m’inciter a la vaccination et qu’elle pourrait perdre son emploie si on la surprennait a parler de ca avec moi. Ca veux dire qu’elle a recu la consigne explicite de ne pas parler de toutes les bonnes raison de ne pas accepter ce vaccin , le NWO est un sujet tabou dans les couloirs de la vaccination… Chez nous ( au quebec) 55 % de la population, soit plus de 4 milion de personnes ont été vacciné et tout ca pour 78 morts depuis le 30 aout, dont 76 avait des maladies sous-jacentes et la majorité avait plus de 60 ans, ce ne sont pas la des cirsonstance nécessitant de vacciné toute une population a mon avis.

  3. JD Flaysakier dit :

    REPONSE A CLSOP :

    Juste une remarque : cela fait deja plus de deux semaines que la vaccination a été offerte aux personnels hospitaliers. A peine 10 % se sont manifestés les dix premiers jours. Alors maintenant, avec le rush, il y a des problèmes d’organisation. Et cela vous étonne ?

  4. CLSOP dit :

    Je suis aide soignante dans un hopital de province. Ce matin avec plusieurs collègues nous avons voulu nous faire vacciner contre la grippe A. Nous avons contacté la médecine du travail qui nous a répondu que cela n’était pas possible aujourd’hui, le médecin du travail n’étant pas présent. Un médecin du service voulant aussi se faire vacciner à demander à ce que l’on nous fournisse un flacon en sachant que nous étions une dizaine à vouloir le faire. Après contact avec le médecindu travail, celui-ci à refuser.
    Quand on entend dire que les professionnels ne se font pas vacciner, il faut savoir cela. Même dans un établissement de santé, la vaccination est difficile à faire. Arrêtons de jeter la pierre sur les professionnels. La mise en place à été faite n’importe comment. Il me faudra attendre mardi matin en espérant que la charge de travail me permette de m’absenter du service pour aller faire cette vaccination.
    Oui, lundi, le médecin n’est pas là nnon plus.

  5. JD Flaysakier dit :

    REPONSE A TAY :

     

    Et vous, envisagez vous de le faire également ? Vous ne pouvez pas imposer à votre femme de le faire. mais aidez là à prendre sa décision.

    Elle arrive à la période où le risque de difficultés devient majeur en cas de grippe.

    Et il faut protéger l’enfant à naîtr qui sera bientôt là.

     

  6. tay dit :

    cher docteur j’ai un bébé de 19 mois et ma femme est enceinte de 7 mois me conseiller vous de les faire vacciner ,ma femme ne veut pas car elle a peur,ma deuxième question y a t-il un vaccin plus efficace et plus sur que les autres,j’ai entendu que celui de sanofi présentai moins de riques que celui des autres fabricants..merci d’avance de votre réponse..

  7. JD Flaysakier dit :

    REPONSE A MG :

     

    la particularité de ce virus est d’être capable d’entraîner des lésions puklmonaires sévères sans l’aide d’une coinfection par le pneumocoque. c’est contre ce dernier qu’est utilisé le Pneumo 23.

    Dire que ce vaccin anti pneumococcique vous protégerait totalement est donc inexact

  8. M-G dit :

    Me méfiant du vaccin contre la grippe AH1N1 car je suis allergique à certains médicaments et à certaines substances comme le nickel, je me suis fait vacciner il y a 3 semaines contre la pneumonie. Je n’exerce pas de professsion en lien avec la médecine, mais je connais personnellement nombre d’infirmiers et docteurs qui ont fait de même. Un ami qui attend une greffe de rein depuis des lustres s’est aussi fait vacciner contre la pneumonie, tout comme toutes les personnes en attente de greffe, d’après les conseils de certains membres de l’hôpital où elles se rendent en dialyse.

    Docteur Flaysakier, mes questions sont donc toute simples. Le vaccin contre la pneumonie est-il susceptible d’éviter tout risque de complication pulmonaire grave? Et le risque pulmonaire est-il la seule complication grave de la grippe 1H1N1 existante?

  9. JD Flaysakier dit :

    Je rappelle à mes aimables visiteurs que, désormais, je ne mettrai plus en ligne les commentaires anonymes, ni ceux correspondant à de fausses adresses e-mail.

    Ces messages sont souvent injurieux. La lacheté n’est pas ma tasse de thé.

    Je souhaite une discussion la plus franche et ouverte possible, pas abriter des cafards.

  10. Anti-Mouton dit :

    On en reparle dans quelques mois, et je paris mon dentier que cette affaire fait les choux gras de certaines personnes, et ne mérite pas tout cette agitation, ça vous parait pas un peu exagéré tout ça??? Je vous rappelle que la grippe saisonnière fait en moyenne 6000 morts par an en France, les politiques ont trouvés un jolie nonos pour le peuple, les industriels et les labos vont faire de jolies bénéfices, la vie est belle, mais qui va payer l’addition? à votre avis… Notre société ressemble de plus en plus à un immense jeu de télé réalité, avec ses hordes de moutons débiles. Que je suis bien dans ma montagne, nos moutons sont moins idiots que beaucoup d’entres-vous, allez sans rancunes…

  11. christophe dit :

    Ici à la réunion , île française au sud est de madagascar pour ceux qui l’auraient oublié, j’acompagne mes enfants à l’école tous les matins.
    Quelques enfants manquent à l’appel, on éstime le nombre de réunionais touchés par la grippe à 50000 dont 3 morts…. et 5 en sérvice de réanimation.
    Les écoles sont toutes ouvertes !!

    J’ai connu la crise du chikungunya, c’était l’enfer, des malades partout, les services des urgences plein de malades se tordant de douleurs, des décès à la pelle (plus de 350 pour 250000 malades) et des patients (nombreux) qui souffrent encore.
    La consigne de l’époque c’était « pas de psychose, le chikungunya est une maladie innofensive « …..

    En ce qui concerne la grippe A, pour l’instant c’est une grippette un peu plus fort qu’un rhume et surtout très contagieuse.
    Les personnes malheureusement décédées auraient put mourir de la grippe saisonnière de la même manière vu leur état de santé.

    Je sais que le vaccin est critiqué dans sa fabrication, en ce qui concerne les aditifs utilisés pour augmenter la réponse immunitaire. Au risque de probables réactions auto-immun chez certains patients.
    Je crois que le terme « psychose » peut être appiliqué pour l’instant !
    Il est vrai que nous vivons plus vieux et que la population européenne est à risque, il va y avoir des décès c’est sur …

    Nous ici on a pas peur, et vous ?

  12. JD Flaysakier dit :

    REPONSE A ANONYME ETONNE :

     

    Merci de me rajeunir. pendant des années, en effet, et même aujourd’hui, on entendit dire que le virus VIH était sorti d’un laboratoire dans le but d’exterminer telle ou telle partie de la population.

     

    Il en serait donc de même avec ce virus porcin !

    Ce qui es probable c’est qu’en 1977 un laboratoire russe ait accidentellement libéré une souche A H1N1 porcine. Mais le virus actuellement en circulation a subi des recombinaisons qui montrent qu’il est en circulation depuis déja plusieurs années.

    Je ne pense pas que les rumeurs doivent faire l’objet de débats télévisés. Il me semble que rien n’empéchera les partisans de la conspiration de croire au maléfice.

    Alors, autant consacrer du temps à expliquer des choses plus importantes, du moins c’est ce que je pense.

  13. Anonyme dit :

    Je m’étonne qu’aucun débat télévisé n’ait eu lieu à propos de la nature de ce virus H1N1. Serait-il, comme certains le prétendent, le résultat d’une manipulation dans un laboratoire ?

  14. JD Flaysakier dit :

    REPONSE A JK :

     

    Vous êtes, dites-vous « scientifique » et vous êtes convaincu. mais de quoi, puisqu’en ttant que scientifique vous savez qu’on emet une hypothèse et qu’on cherche à la vérifier ou à l’infirmer .

    Alors faites nous donc profiter de votre théorie.

  15. JM dit :

    Etant allé au mexique pendant plus d’un mois comme je le fait tous les ans, j’ai été frappé de voir la différence entre les annonces alarmistes des médias et la réalité sur place. Un vrai scandale de désinformation.
    A quoi peut servir de tels « mensonges » ? Etant scientifique, je suis
    convaincu que ces annonces alarmistes s’inscrivent dans une
    logique dont le schéma n’est pas connu.
    Restons vigilants

  16. Anonyme dit :

    Comme vous le dîtes, le virus va muter, il mute de toute façon, est ce que le vaccin va être efficace contre les nouvelles formes ?
    Les 100ans d’histoire de la médecine moderne nous apprennent que lutter contre un microorganisme, c’est augmenter à long terme sa résistance.
    A ce jour, une seule maladie humaine a été éradiquée sur terre.
    Il est illusoire de croire que l’homme ne connaîtra plus de maladie.

    Pour ce qui est de la théorie du complot, il est clair que les politiques de tous les pays se focalisent sur « cette crise ». Il y a 2 mois, une note de l’université où je travaille est passé, signalant que l’université fermerait ses portes à l’automne en cas de grippe.

  17. isabelle dit :

    je ne suis pas en colère mais abasourdie de constater qu’il n’y a pas que les chevaux qui portent des oeillères et les moutons de Panurge qui foncent dans le gouffre. De plus si meme les personnes les plus intéressées à la santé (médecin et journaliste spécialisé) ne font aucun effort d’ouverture d’esprit et de curiosité scientifique , c’est à desespérer de l’Homme. Je ne vois pas l’interet de continuer à regarder les infos et les jt qui n’ont qu’un objectif de nous faire rentrer dans le rang et obéir betement . J’envie des bergers dans leur montagne.

  18. JD Flaysakier dit :

    REPONSE A LAURENT MESSEAN :

    La notion de pandémie ne se fait pas sur le compte des morts, mais sur le nombre de régions touchées.

    De plus, le compte réel de cas est totalement sous évalué car nombre de pays n’ont pas les moyens de faire les tests.

    Mais libre à vous de penser que la situation actuelle n’est pas celle d’une pandémie.

  19. JD Flaysakier dit :

    REPONSE A ISABELLE :

    J’avoue mon ignorance et cela vous met en colère ! Je ne vais pas arranger mon cas en vous disant que je préfère l’idée du vaccin à celle des huiles essentielles, même si, une fois vacciné, je suis prêt à m’oindre !

  20. isabelle dit :

    et voila le problème dans votre première phrase vous ne connaissez rien aux vertus des huiles essentielles mais meme nos éminents médecins n’y connaissent rien c’est un savoir encestral qui s’est perdu pour laisser la place aux lobbies des labos. La vaccination ne protège que celui qui est vacciné (et encore pas à 100%) et si personne ne souhaite etre vacciné ?? tout le monde n’a pas oublié les ravages de vaccin contre l’hépatite b que penser d’un vaccin élaboré en toute hate.
    le fait de vous oindre d’he protège votre voisin car les substances efficaces sont volatiles (encens dans les églises par exemple qui au moyen age étaient fréquentées par bcp de monde dont des malades).
    quand aux fabriquants d’he, dont je ne fais pas partie , je suppose que comme tout un chacun travaillent pour gagner leur vie à la seule différence qu’un flacon d’he de ravinsara de 10ml à 10 euros peut soigner au moins 10 personnes pendant une semaine qui dit mieux en terme d’économie !!!!!!

  21. Il est tout de même incroyable de voir que scientifiques et médecins parlent d’une pandémie, qui n’en est pas une car le nombre de contaminés serait 100 fois plus élevé, en se basant sur les morts. ILS oublient de dire que ceux qui ne survivent à une agression virale sont ceux qui ont un système immunitaire déficient et qu’il serait intéressant de renforcer celui-ci par des Facteurs de Transfert et non par un vaccin qui, nous le savons, affaiblit le système immunitaire.
    D’autre part, il ne faut pas oublier qu’ILS nous ont déjà fait le coup avec les différentes grippes, jusqu’à la vache folle…..

  22. JD Flaysakier dit :

    REPONSE A ISABELLE :

    Je ne connais rien aux vertus virucides des huiles essentielles, je n’ai donc aucune opinion quant à leur efficacité.

    Mais je me permets de vous faire remarquer que la vaccination est pratiquée dans un but de protection collective et non pas à titre de protection individuelle seulement.

    Le fait de m »oindre de ces huiles ne protégera donc pas mon voisin.

    Question au passage : les fabricants d’huiles essentielles sont -ils tous membres d’associations à but non lucratif ?

  23. isabelle dit :

    on ne parle que duvaccin contre h1n1 mais pas du tout des huiles essentielles comme ravinsara qui ont une réelle efficacité anti virale avec nettement moins de contre indication alors meme sur votre chaine vous faites la pub gratuite pour les grands groupes de laboratoires dommage

  24. Grillon dit :

    J’aime beaucoup la science mais nos malheureux scientifiques sont soumis à de telles pressions (recherche de crédits, labos souvent désuets par manque de moyens, mandarins qui ne laissent pas de place aux post-doctorants payés une misère et j’en passe) que je me méfie. Pour Monsanto, je voulais simplement dire qu’ils étaient assez puissants pour « acheter » une déclaration de l’AFSSA en leur faveur, l’humain est faible, mais je peux me tromper et je m’en excuse platement. MERCI, en tout état de cause pour ce que vous faites.

  25. Anonyme dit :

    Bonjour,

    Je parcours, comme vous, internet et il me semble que le message de la théorie du complot n’est pas l’enrichissement des sociétés pharmaceutiques mais la réduction de la population et le gouvernement mondial pour le meilleur de mondes… à voir

  26. JD Flaysakier dit :

    REPONSE A GRILLON :

    C’est amusant, c’est exactement la réponse que je prévoyais !

    Pour l’eau, je crois que vous devriez bien relire lce qu’écrit DSS. Il n’y a aucune étude faite par lui et son groupe. Il emet des hypothèses à partir de données piochées dans la littérature scientifique.

    Pour les OGM, jeter l’opprobe sur l’AFSSA au nom du lobby Monsanto est une démarche assez curieuse.

    Dites moi si je me trompe, mais vous ne devez pas beaucoup aimer la science, non ?

  27. DM dit :

    @Anonyme:

    Cher anonyme. les « élites scientifiques », comme vous dites, n’ont pas accès aux médias, à quelques exception près.

    L’élite scientifique travaille dans son laboratoire et a rarement du temps à perdre sur les plateaux de télévision, du moins tant qu’elle est en activité (et non en retraite ou bombardée à un poste administratif).

    L’élite scientifique refuse de porter des diagnostics au format télévisuel (en moins de 30 secondes, répondre par « oui » ou « non » sans réserves ni contextes). Un scientifique répond en fonction des données et des études disponibles, sur un problème précis dans un contexte défini. Le journaliste demande souvent ce qui s’apparente à une lecture dans une boule de cristal, souvent d’ailleurs avec des questions non pertinentes.

    Ce qui déplaît chez les scientifiques pour de nombreuses personnes, c’est qu’ils font des études (épidémiologiques, statistiques, etc.) sur les sujets sur lesquels on leur demande un avis. Cela prend du temps, et souvent les résultats ne sont pas tranchés, ou du moins pas dans le sens qu’on espère. Alors, on accuse le scientifique d’avoir l’esprit obtus.

  28. Grillon dit :

    Pour les OGM les experts de l’afssa ont déclaré que le maïs transgénique ne risquait rien pour l’homme, pourquoi devrais je les croire alors qu’il y a, tout le monde le sait, le lobby Monsento ?

    Pour l’eau, cf les études du Pr DSS sur son site guerir.fr.

  29. JD Flaysakier dit :

    REPONSE A ANONYME SUISSE :

    Curieux raisonnement : la grippe tue peu pour l’instant, donc ce n’est pas un problème. Mieux vaut donc attendre que le virus mute et fasse des milliers de victimes ?

    La prévention sert justement à être le moins pris au dépourvu en cas de crise. c’est la première grande crise de santé publique qu’on voit venir plutôt que de se réveiller au milieu du drame.

    Je ne comprends pas votre raisonnement.

  30. JD Flaysakier dit :

    REPONSE A CRIS62 :

    Je pense , en effet, qu’il faut des programmes d’information clairs et précis et ce, plusieurs fois au cours des mois qui viennent.

    Dire les choses calmement et posément. Cela n’empéchera pas certains de paniquer, d’autres de nier la réalité, mais le travail aura été fait.

    Mais je ne suis qu’un simple soldat et cette décision m’echappe hélas totalement !

  31. JD Flaysakier dit :

    REPONSE A GRILLON :

    je pense que puisque vous parlez de bon sens, il n’est pas exact de mélanger des situations qui n’ont rien à voir entre elles.

    Pouvez-vous me dire qqui vous a menti sur les OGM et comment? de même sur la qualité de l’eau ?

  32. Grillon dit :

    Je vous comprends bien et ne fais pas partie des spécialistes du complot mais comprenez bien : on nous a tellement menti sur tchernobyl, les OGM, la qualité de l’eau, le sang contaminé etc. que désormais nous sommes devenus hyper méfiants. En ce qui me concerne par ex je ne crois plus un seul mot des « experts » de l’afssa pas plus que je ne crois les membres honorables de l’Académie de médecine qui ont nié le risque des antennes relais… J’ai un cancer et je crois au bon sens.

  33. Anonyme dit :

    Votre article est intéressant, cependant, je me souviens de l’épisode "tchernobyl" de 1986, ou nos élites politiques et scientifiques étaient montées au créneaux pour nous dispenser la bonne parole et l’ensemble des médias de l’époque avaient été leur relais sans sourciller.

    On pourrait aussi évoquer le scandale de l’amiante, du sang contaminé.

    Je me méfie par conséquent depuis, de la pensée unique qui sévit ici et là. Qu’il y ait des personnes qui soulèvent des questions ou qui alertent sur tels ou tel aspects, on ne peut que s’en féliciter.

    En effet, aujourd’hui on souffre de débats contradictoires, et se serrait instructif de confronter les informations de chacun.
    On peut cependant remarquer que de tel débats non plus lieu, ou alors on leur donne un temps de parole ou de réponse tellement ridicule que les intervenants sont obligés d’être réducteurs quand ils ne sont pas ridiculiés.

    Pour finir mon propos, je remarque que l’on utilise souvent les termes de conspiration ou de complôts comme ci on parlait de pestiférés; je vous fais observer que l’HISTOIRE de l’humanité en est remplie que toutes les guerres et prises de pouvoir ne sont que le résultat de complôts successifs.

    Je demeure néanmoins attentif a vos propos rassurant et reste vigilant sur la suite des évènements.

    Si ce commentaire est publié alors je serrais rassuré quand à la santé de notre démocratie.

    Un citoyen pas trop ordinaire.

  34. Anonyme dit :

    il y en marre du sensationnel business, cette grippe tue moins que la saisonnière,vérifiez vos chiffres.Vous l’avez bien dit Chan était en place en Chine lors de la grippe aviaire.A l’époque la Chine avait été très critiquée par toute la planète.Aujourd’hui elle fait du zèle pour qu’on ne puisse pas lui faire de reproches comme à l’époque.
    Il faudrait une bonne guerre en Iran ainsi on en parlerait plus de cette goutte d’eau dans l’océan des priorités.
    Alarmons,alarmons, écrivons,écrivons,vendons,vendons, en tant que suisse, je ne devrais pas me plaindre, Novartis va payer plus d’impôts, merci les alarmistes pathétiques….

  35. cris62 dit :

    félicitations pour vos articles.
    mais je suis surpris qu’une grande chaine publique n’organise pas 1 grande émission (débat ou questions réponses)afin de mieux nous informer.car depuis quelques jours la population se pose de plus en plus de questions.c’est le manque d’information qui risque de créer la panique.je vous donne quelques exemples:
    dans la voix du nord d’hier,nous avons vu les enfants d’ambleuteuse rentrer chez eux ,cacher derriere de grandes baches plastiques,comme çi ces enfants avaient "la peste ou le choléra." résultat le samu62 a était submergé d’appel.
    faite le 15. non,plus le 15 maintenant ,mais votre médecin.???
    et si le médecin réferent est en vacances?
    alerte6 probable? quelles conséquences?
    rentrée des classes? les étudiants qui partent a l’étranger cet été? (usa,mexique et GB en autres ). pas de rassemblement de personnes. bon alors les hopitaux,les prisons,les églises,les réunions sportives etc…?? sans compter les millions de vacanciers qui vont se croiser dans les gares et aéroports chaque week end du mois d’aout.ou acheter des masques? a la pharmacie mais sous ordonnance? je vois mal les 64 millions de français faire la queue devant les 50% de cabinets médicaux ouverts en aout !! mme bachelot nous dit tousser sur votre bras pas dans vos mains?ah bon? tenez vouz éloigner d’1 ou 2 metres. comment va me soigner mon infirmiere ou mon dentiste?
    pas de catastrophisme. je suis d’accord.mais de l’info concrete et precise.merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.