Médicaments en libre-service : la baisse des prix va encore attendre, la suite.

La décision de mettre un certain nombre de médicaments en vente libre en officine était présentée comme une façon d’aider les consommateurs et de faire baisser les prix. A un détail près.

Il fallait, en effet, que la décision s’accompagne, pour les pharmaciens, de la possibilité de négocier des prix d’achat « cassés » avec leurs fournisseurs sans, pour autant, de voir acheter dix tonnes de chaque produit.

Cela passait par la promulgation d’un décret autorisant les centrales d’achat de pharmaciens à pouvoir s’approvisionner comme des grossistes et réduire ainsi les possibilités de refus de vente de certains laboratoires.

Ce refus de vente, officiellement interdit, était possible en utilisant un biais réglementaire que le décret devait faire sauter.

Le ministère de la santé, sans doute pressé&é d’améliorer le pouvoir d’achat de nos concitoyens, a publié la liste des médicaments en vente libre mais a oublié le fameux texte permettant l’achat moins cher par les pharmaciens.

Plusieurs mois après la mise en place de la mesure, force est de constater que c’est plutôt un échec.

Mais pas de raison de désespérer. J’ai appris ce matin qu’une nouvelle rédaction du décret est en cours. Elle sera soumise à concertation, aux dires du ministère, puis, après accord des diverses parties, envoyée au Conseil d’Etat.

Ne vous attendez donc pas à trouver des rabais de 30 à 50 % sur la liste des médicaments en vente libre avant plusieurs semaines.

En attendant vous continuerez à dépenser plus d’énergie et d’essence pour essayer de payer moins cher ces fameux médicaments déremboursés dont la liste va s’étendre prochainement.

A propos docteurjd

j.Daniel Flaysakier est médecin de formation et journaliste professionnel dans le secteur de la santé sur une chaine nationale de télévision. Ce blog est personnel et ce qui y est écrit ne reflète que les opinions de JD Flaysakier
Ce contenu a été publié dans Non classé, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Médicaments en libre-service : la baisse des prix va encore attendre, la suite.

  1. JD FLAYSAKIER dit :

    REPONSE:

    Je pense que cette liste doit se trouvr sur le site du ministère de la santé http://www.sante.gouv.fr

     

  2. NINIPODE dit :

    Où peut-on se procurer la liste de ces médicaments ?
    Merci.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.