Homosexualité et don de sang : la position australienne.

Les deux billets consacrés sur ce blog à la problématique du don de sang par des hommes ayant des rapports homosexuels ont généré de nombreux commentaires.

billet du 29/11/2007

billet du 29/01/2008

Afin d’apporter de nouveaux éléments d’information, je vous propose de consulter la lettre reçue d’un des responsables de la Croix-Rouge australienne.

Ce courrier est en anglais. En voici les principaux éléments :

Le don est précédé, comme chez nous, d’un questionnaire.
On demande au donneur potentiel s’il a eu un rapport avec un partenaire homosexuel ou bisexuel au cours des douze derniers mois.

Si ce rapport a eu lieu depuis moins d’un an, le don est refusé. Au delà d’un an, le don est accepté.
Le donneur potentiel signe ce questionnaire et s’engage à avoir fourni des renseignements exacts.

Si la déclaration s’avère avoir été mensongère, le donneur sera poursuivi.

Lire la lettre

PS : ce billet est le centième écrit sur ce blog.
Merci à celles et ceux qui viennent les lire et y déposer leurs commentaires depuis juin 2007

A propos docteurjd

j.Daniel Flaysakier est médecin de formation et journaliste professionnel dans le secteur de la santé sur une chaine nationale de télévision. Ce blog est personnel et ce qui y est écrit ne reflète que les opinions de JD Flaysakier
Ce contenu a été publié dans Non classé, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

1 réponse à Homosexualité et don de sang : la position australienne.

  1. Craig Nelson dit :

    Merci beaucup pour ces rensignements sur le cas de l’Australie.

    C’est interessant de voir si il ya une possibilite de ne plus avoir d’interdiction globale pour homosexuels masculins mais de mettre en place des restrictions comme en Australie.

    J’ai vu par Internet que la Russie viendrait de lever l’interdiction concernant les homosexuels, toxicomanes et prostitueees, je ne sais pas si vous etes au courant de cette nouvelle.

    gayrussia.ru/en/news/deta…

    Un autre lien interessent est celui-ci du gouvernement

    http://www.number-10.gov.uk/outp...

    Il parait que bien que les dons d’homosexuels masculins soient exclus, qu’ils constituent un tiers de dons infectes de VIH.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.