Les cures thermales dans la prise en charge de l’anxiété

Le blog accueille aujourd’hui un reportage de Florence Bouquillat diffusé le 17 janvier 2008.

Ce reportage fait suite à une étude commandée par un groupe de stations thermales et dont la méthodologie a été confiée à un spécialiste d’épidémiologie, le professeur Roger Salamon de l’Université Bordeaux-2. Les personnes incluses dans l’étude souffraient d’un trouble anxieux généralisé ou TAG.

Cette affection se définit comme « une anxiété et des soucis excessifs, incontrôlables, chroniques, relatifs à des situations réalistes banales, à l’origine d’un état de souffrance qui altère le fonctionnement du patient dans sa vie courante. Ils sont associés à des symptômes physiques traduisant la tension motrice et l’hyper vigilance« .

Ce trouble toucherait 4 % de la population générale française, et seulement 10 % des patients souffrant de ce trouble consultent.
L’étude a comparé les vertus de la cure thermale à celle du traitement de référence, un antidépresseur, la paroxetine (Deroxat). Il serait intéressant de compléter cette étude par une analyse coût-efficacité : mesurer ce que coûte le traitement médical avec ses éventuels effets secondaires, et ce que coûte la cure avec plus ou moins de consommation médicamenteuse. Le tout sur une période suffisamment longue pour pouvoir évaluer les effets comparés des deux méthodes.

Il existe en France 5 stations thermales à orientation psychiatriques, destinées aux soins des troubles anxieux, troubles du sommeil, dépressions légères à modérées, sevrage thérapeutique en psychotropes

Ces stations sont :

Bagnères-de-Bigorre (65), Divonne-les-Bains (01), Néris-les-Bains (03), Ussat-les-Bains 09), Saujon (17)


Cure Thermale – Ma-Tvideo France2
Cure Thermale – Ma-Tvideo France2
La cure thermale comme soin psychiatrique

A propos docteurjd

j.Daniel Flaysakier est médecin de formation et journaliste professionnel dans le secteur de la santé sur une chaine nationale de télévision. Ce blog est personnel et ce qui y est écrit ne reflète que les opinions de JD Flaysakier
Ce contenu a été publié dans Non classé, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

3 réponses à Les cures thermales dans la prise en charge de l’anxiété

  1. Bipo dit :

    je m’interroge encore, en tant que malade psychique ayant fait une cure a Néris, comment cette station peut correctement traiter les troubles psychiatriques sans psychiatre dans la station. Il m’aurait pourtant été grandement utile. Je m’interroge sur l’utilite de cette cure d’ou je me suis senti revenir plus mal que quand j’y suis arrive.

  2. meubles dit :

    C’est sur que les cures sont plus efficaces et moins dangeureuses que les medicaments.

  3. dalila dit :

    oui, je confirme les bienfaits de cette therapie, les femmes chez nous, en algerie, allaient une fois ou 2 par an en cure thermale, la particularite de nos femmes c qu elles se defoulaient en chantant et en claquant des bras dans l eau pendans un bon quart d heure , ensuite elles se hissaient sous la chute naturelle d eau, qui tombait dans la piscine, apres cette cure je vous confirme qu’elles etaient pretes a affronter la vie sa

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.