Seconde peau : des applications cosmétiques et médicales prometteuses

C’est une innovation qui va passionner le monde de la cosmétique et celui de la médecine. Un tissu aux vertus proches de celles d’une peau jeune a été élaboré par les chercheurs du Massachusetts Institute of Technology de Cambridge (USA).

On pourrait appeler cela un « maquillage transparent ». C’est une substance au nom étrange, à base de polysiloxane, un polymère de 40 microns d’épaisseur, 40 millièmes de millimètre.
Ce produit a quasiment toutes les vertus d’une peau de jeune adulte : élasticité, souplesse adhésivité, résistance à la traction et imperméabilité.

Mise au point par des chercheurs du MIT, cette « seconde peau » n’a pas, macroscopiquement la structure qu’on retrouve dans l’épiderme et le derme, elle ne contient aucune cellule.
Ce tissu se forme en deux fois. On applique d’abord un gel de polysiloxane à même la peau et sur ce gel on dépose un catalyseur à base de platine qui va permettre de réaliser le produit final avec un maillage ultrafin.

Collé sur la peau le composé ainsi obtenu va se comporter comme une seconde peau dotée de qualités fonctionnelles intéressantes.

Ainsi, posé sur une poche sous l’œil, il va réduire le volume de cette poche d’environ 40 %, rajeunissant de fait l’apparence de la personne.
On imagine donc tout le potentiel commercial de cette innovation au plan cosmétique même si, pour l’instant, le produit ne dépasse pas 24 heures de durée de vie.
De plus, sa structure freine l’évaporation de l’eau cutanée, ralentissant ainsi les phénomènes de sécheresse de la peau.

Mais le deuxième enjeu est bien entendu médical.
A partir de cette plateforme en l’adaptant aux différents besoins, on peut imaginer aisément disposer là d’un outil thérapeutique nouveau.
Dans des maladies de peau par exemple, qui nécessitent l’utilisation de topiques crèmes et pommades, on pourra sans doute incorporer les principes actifs dans la structure même du polymère et obtenir ainsi un système à mi-chemin entre le patch et le pansement occlusif.
Et l’intérêt sera de diminuer l’intensité de l’aspect visuel des lésions, ce qui n’est pas négligeable quand on considère des lésions d’eczéma ou de psoriasis plus ou moins étendues.

Une autre application envisagée est la possibilité de délivrer des produits de protection solaire afin d’offrir une barrière contre les radiations ultra-violettes, les fameux UVA et UVB.
Là encore, on peut imaginer que diverses pathologies puissent être traitées ou prévenues à partir du moment où la durée de vie du produit et ses qualités à relarguer les produits contenus seront maitrisés.
On comprend donc que les enjeux sont énormes et que la recherche et le développement concernant ces nouveaux matériaux attirent beaucoup de monde et d’argent.
Et c’est aussi l’exemple parait d’une collaboration d’une recherche universitaire haut de gamme qui se tourne vers un partenaire industriel pour son développement.
Une innovation dont on peut espérer qu’elle aboutira sur de vrais progrès même si le marché de l’esthétique sera sans doute le plus gros demandeur.

Référence :
Betty Yu et al.
An elastic second skin
Nature Materials Published online: 9 May 2016 doi :10.1038/NMAT4635

Voir la vidéo du MIT

 

 

A propos docteurjd

j.Daniel Flaysakier est médecin de formation et journaliste professionnel dans le secteur de la santé sur une chaine nationale de télévision. Ce blog est personnel et ce qui y est écrit ne reflète que les opinions de JD Flaysakier
Ce contenu a été publié dans VARIA, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

34 réponses à Seconde peau : des applications cosmétiques et médicales prometteuses

  1. TURIN dit :

    Bonjour pensez vous que cette seconde peau puisse être une parade aux cicatrices cheloides y a t il du nouveau dans le traitement de celles ci?

  2. Aurore Dänzer dit :

    Bonjour j’aimerais savoir si votre produit va bientôt être commercialisé?
    Étant atteinte de psoriasis ça fait 8ans maintenant et j’en peux plus j’aimerais pouvoir à nouveau montrer mes jambes et d’autres parties de mon corps
    Merci d’avance

  3. dani dit :

    Bonjour, pouvez-vous prévenir vos lecteurs à la sortie de ce produit

  4. FRANCHOIS dit :

    Bonjour je viens de lire votre article, et j’ai des problèmes de poches sous les yeux assez importante, je serai tenté d’essayé ce nouveau procédé, mais je ne sais pas à qui m’adresser pourriez vous me dire où trouver plus d’infos. D’avance merci.

  5. folletete dit :

    Bonsoir J’attends impatiemment les infos de ce jour sur la 2e peau merci

  6. ALIE dit :

    Bonjour docteur,

    J’ai pris connaissance de la découverte relative au « maquillage transparent » et je vous remercie.

    Auriez-vous connaissance de l’article relatif à la repousse des cheveux chez un jeune américain que je vous transmets ci-joint le lien correspondant – J’aimerai que vous puissiez vous et vos confrères médecins me donner votre avis.

    Il est vrai que cet article date de 2014.

    Je pense que se serai une chance pour les personnes souffrant d’alopécie….

    Merci par avance.
    Alie

  7. balaka n. dit :

    peut on ce porter volontaire pour tester ce produit , ci oui quel sont les demarches a faire ?

  8. Guilkaume Brigitte dit :

    Bonjour,coment me procurer ce produit vu dans le journal de france2 aujourd’hui?

  9. Giret Aline dit :

    Grand-mère d’une petite fille de 7 ans atteinte du syndrome X.P. ou  » enfant de la lune « .
    J’aimerais savoir si cette crème, seconde peau, pourrait convenir aux personnes totalement intolérantes aux U.V.
    Merci de votre attention et réponse.

    Aline Giret et Olympe Grosvalet

    • docteurjd dit :

      Ce produit en est au stade du développement. On ne peut donc pas encore savoir quelles seront toutes les applications. mais il est certain que la protection anti UV partielle sera possible théoriquement

  10. WANTIEZ dit :

    Vu au journal télévisé sur la 2 ce jour 10/05/2016, je suis intéressé pour commander ce produit. Quelles sont les modalités?

  11. argouse dit :

    bonjour docteur
    Je souhaiterai savoir éventuellement, même si ce que j’ai vu et entendu au journal télévisé de 13heures reste de l’ordre d’une étude, si vous pouvez me dire où on peu se procurer cette seconde peau en France. Peut être à lyon dans des services hospitaliers de grands brûlés où Toulouse?

    Je vous remercie à l’avance de l’attention que vous porterez à ma demande.

  12. CALVEL Pierre dit :

    Bonjour Docteur,

    Je viens juste de voir votre intervention au JT d’aujourd’hui et ressurgit une question que j’ai longtemps hésité à vous poser sachant qu’elle est plutôt délicate mais cependant totalement dépourvue de mauvaise intention. Étant donné votre exposition médiatique n’y a t-il pas contradiction entre un certain embonpoint synonyme de risques de santé que vous devez connaitre mieux que moi et ce rôle de conseiller ou expert que vous jouez à la télévision. Face aux maux de notre société que sont la sédentarité et l’obésité en tant qu’acteur du domaine et lui même affecté avez vous un message particulier. Ce commentaire sous forme de question n’est nullement une mise en cause pour laquelle je n’aurais de toute façon aucune légitimité mais juste une interrogation de citoyen.

    cordialement

    Pierre CALVEL

  13. Marion Rondot-Hay dit :

    Bonjour,
    Je viens de regarder le reportage sur ce travail du MIT.
    Mais je constate dans la vidéo de la personne avec cette ‘peau’ que la partie sous l’oeil droit est beaucoup plus éclairée que la partie gauche. Il en est de même pour les mains de la personne qui pince la peau. Alors, effet exagéré ?

  14. FATOUMA Baradji dit :

    Psoriasis depuis l’âge de 4ans,j’en ai aujourd’hui 20. J’ai essayé des tas de chose j’espère que celle ci sera la bonne

  15. MIMOUNI dit :

    Bonjour Docteur Flaysakier

    Depuis mon retour d’Italie en Aout dernier (passage de 34° à 13° dans le Calvados, j’ai attrapé un coup de froid et une bronchite qui pendant plusieurs mois ne s’est pas soignée malgré plusieurs mois traitements antibiotiques. Tous les matins, j’avais es poumons tellement encombrés que je faisais des crises de crachats si fortes que j’avais l’impression d’étouffer !!! depuis quelques semaines ça va un peu mieux mais je continue d’avoir une gêne au niveau de la trachée qui m’occasionne des crachats pdt plus d’une heure tous les matins mais moins douloureux qu’avant !!! j’ai fait un scanner des sinus, un examen ORL, un scanner des poumons rien ils ont juste vu un petit nodule à surveiller m’a t-on dit !!! j’ai rendez vous chez un pneumologue le 9 JUIN pour un examen bronchique. J’aimerais avoir votre avis sur ce qui m’arrive et si vous avez déjà eu des patients qui ont rencontré le même problème que moi qui est insupportable pour moi mais aussi mon entourage.
    Cordialement.
    Kais MIMOUNI

  16. kilian dit :

    Bonjour je vien de voir votre reportage sur France 2 j’ai une epidermolysbulleuse j’aimerai savoir si un traitement pourrais enfin arriver ou me ferais partir cela ?!?

  17. martinpv dit :

    bonjour, sans vouloir faire de publicité est ce que cette technologie est en relation avec les pansements « compeed » ?

    • docteurjd dit :

      Alors là vraiment rien à voir !

      • martinpv dit :

        merci de votre réponse, ayant eu à utiliser ces pansements appelés également « seconde peau » qui soignaient mes ampoules et qui de plus pouvaient être utilisés sous la douche je pensais qu’il s’agissait d’une évolution ou une technologie parallèle.
        bien cordialement
        bonne fin de journée ^_^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.