Grippe : un point d’information sur les vaccins.

Un hiver meurtrier pour les seniors, un vaccin contre la grippe peu efficace, le temps est venu  de rappeler certains points.

La décision est prise par l’Organisation Mondiale de la santé à Genève. Elle est prise  chaque année fin février pour l’automne hiver suivant. Ainsi on connait déjà la composition du vaccin pour l’hiver 2015-2016.

C’est à partir des informations de divers centres collaborateurs dans le monde qu’on regarde quelles sont les souches de virus qui circulent le plus fréquemment et à partir de ces données on bâtit un ‘cocktail’ de 3 souches.

Ensuite ce cocktail est confié aux fabricants de vaccins. La fabrication dure environ 4 mois.

Personne ne s’est trompé. Le virus AH3N2 qui est impliqué dans 60 % des grippes actuelles présente une légère différence avec la souche qui est dans le vaccin. Mais cette différence, qu’on appelle une dérive antigénique est apparue après la confection du vaccin. Les virus de la grippe évoluent sans cesse par passage de l’oiseau au porc et du porc à l’homme .Donc on ne peut jamais dire à 100 % qu’on a mis dans la seringue le vaccin idéal.

Le fiasco de la vaccination en 2009 a eu comme conséquence d’entendre beaucoup de discours minimiser  l’impact de la grippe. Or cette maladie tue. Peu directement, environ 200 morts. Mais indirectement des milliers de gens, surtout les plus fragiles.

Quand on souffre d’insuffisance cardiaque ou de maladies respiratoires sévères, comme la bronchite chronique obstructive, BPCO, tout épisode infectieux sévère pose problème. Il y a les risques liés à la fièvre et la déshydratation qu’elle entraine, les surinfections bronchiques par des bactéries, autant de facteurs qui aggravent les choses.

Il est donc important de vacciner les personnes à risque. Et de vacciner aussi celles et ceux qui sont au contact de ces personnes, proches, aides de vie, personnel médical et paramédical intervenant à domicile, à l’hôpital ou en institution.

A propos docteurjd

j.Daniel Flaysakier est médecin de formation et journaliste professionnel dans le secteur de la santé sur une chaine nationale de télévision. Ce blog est personnel et ce qui y est écrit ne reflète que les opinions de JD Flaysakier
Ce contenu a été publié dans VARIA, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Grippe : un point d’information sur les vaccins.

  1. Jean-Pierre BARRE dit :

    Bonjour, on m’a dit que vous aviez suggère d’associer un autre vaccin à celui contre la grippe pour les personnes âgées qui avaient souffert d’une pneumopathie l’hiver dernier. Pouvez-vous me donner des précisions ?
    Grand merci par avance,
    Jean-Pierre BARRE

    • docteurjd dit :

      Ce n’est pas ma recommandation mais celle des experts ! Chez les personnes agées il est recommandé d’associer à la vaccination anti-grippale une vaccination contre le pneumocoque.
      Le protocole est en train d’évoluer et il faut donc en parler avec votre médecin de famille qui jugera de l’utilité ou non de cette vaccination conjointe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.