Sel : Il faut savoir laisser la salière de côté

Ce que nous appelons sel est en fait, du chlorure de sodium qu’on écrit aussi NaCl. Pour connaitre la correspondance entre sodium et sel, il faut multiplier le taux de sodium par 2,5.

Ainsi 0,4 gramme de sodium équivaut à 0,4×2, 5= 1 gramme de sel
Le sodium joue un rôle essentiel dans notre vie car il intervient dans la répartition de l’eau dans nos divers tissus, sang y compris. Il existe à l’état normal une régulation très fine entre le contenu en sel de nos cellules et le milieu extérieur qui les entoure.

Le taux normal dans le sang et les liquides de l’organisme est de 9 grammes de sel par litre. C’est cette concentration qu’on retrouve dans ce qu’on appelle le ‘sérum physiologique’.

Un excès de consommation de sel peut avoir, à long terme, diverses conséquences, notamment cardiovasculaires. L’augmentation de la quantité d’eau présente dans le sang va faire travailler plus intensément le muscle cardiaque. Si ce dernier est défaillant, l’éjection du volume de sang sera réduite et il y aura un refoulement vers le tissu pulmonaire.

La pression exercée sur les parois des artères augmentera également et entrainera une hypertension artérielle.

Il faut donc avoir une consommation raisonnée de sel en ne dépassant pas 5g/jour alors que nous en sommes à près de 9g/jour en moyenne,voire 12 grammes pour certains.

Sous forme imagée cela veut dire que nous ne devrions pas dépasser une cuiller à café de sel parjour et que nous en consommons quasiment deux.

Il faut dire que le sel est partout, visible et invisible. Il ya le sel qu’on met en cuisine, volontairement et celui qu’on va absorber dans les charcuteries et les plats industriels par exemple. Une part de pizza industrielle ou un bol de soupe ,industrielle également, c’est 20 % de la dose de sel journalière en une fois !

Le sel est un exhausteur de gout et va donc amplifier l’arôme d’un plat. Il va aussi ‘retenir ‘l’eau, permettant de vendre des produits contenant de l’eau au prix de la matière première plus noble !

 

On peut donc, sur recommandation médicale, limiter
les apports en sel. Soit en salant peu à la cuisson et pas à table, soit en ne salant pas du tout et en remplaçant le sel par des épices ou des herbes aromatiques.
Il existe aussi des sels à base de potassium vendus en magasins de diététique.

Mais attention, si trop de sel nuit, pas assez de sel est aussi un souci. Chez les personnes âgées qui s’alimentent peu, qui ont des traitements diurétiques ou que l’on fait trop boire, une baisse de la concentration sanguine en sodium peut avoir des effets indésirables parfois sévères, entraînant des troubles de conscience et de la confusion.

On a tôt fait de croire qu’il s’agit d’un début de démence alors qu’en rééquilibrant l’alimentation en sel on permet à ces personnes de retrouver leurs esprits.
LIRE :
Le contenu en sodium des eaux minérales

Teneur des aliments en sel 

 

À propos de docteurjd

j.Daniel Flaysakier est médecin de formation et journaliste professionnel dans le secteur de la santé sur une chaine nationale de télévision. Ce blog est personnel et ce qui y est écrit ne reflète que les opinions de JD Flaysakier
Ce contenu a été publié dans Non classé, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

33 réponses à Sel : Il faut savoir laisser la salière de côté

  1. Manu dit :

    Dommage alors, je vous encourage Docteur d’aller lire cet article et à vous intéresser à la Chimie Naturelle du Corps Humain qui ré-éxplique les principes de la santé par la chimie du vivant.
    Cette discipline met ou remet en lumière des évidences que la science actuelle a oublié ou passé à côté.
    Nos documents sont en cours de lecture par l’Académie de Médecine.
    Je reste à votre disposition pour toutes informations.

  2. Manu dit :

    Il se dit vraiment beaucoup de choses sur le sel… on dit ceci ou cela, difficile au final de savoir le vrai du faux.
    Une chose est claire, le chlore seul est mortel, le sodium seul est mortel, les 2 associés c’est juste la VIE.
    Je vous propose la lecture de cet article qui a un autre regard sur le sel NaCl :

  3. Dr_Agibus dit :

    Bonjour,
    Quand vous dites qu’il faut limiter les apports en sel (cuisson, sel de table), ce n’est pas prendre le problème par le bon bout à mon avis, parce que ça représente que 10-20% des apports quotidiens. Limiter le pain, la charcuterie, les plats préparés et le fromage qui représentent les 80% restant semble, à mon avis plus judicieux, et laisser les personnes âgées pour qui les dysgueusies peuvent être responsable de dénutrition, avoir un peu de plaisir à manger en salant un peu leur plats!

  4. Juste une précision. La teneur en sel (NaCl) dans le sang est de 6g/l et non 9. Les 3 grammes de différence correspondent aux autres composants du sang participant à son osmolarité. Pour simplifier, quand on fabrique du sérum physiologique, on ne met que du sel, soit 9 g/l.

    Il y a un débat actuellement pour savoir si le bicarbonate de sodium possède le même effet délétère que le chlorure de sodium. Les marchands d’eaux minérales salées prétendent que non 😉 Mais apparemment, il existe quelques arguments pour penser que c’est peut-être vrai. A creuser.

  5. florent dit :

    Bonsoir,
    J’ai eu la surprise d’apprendre ce midi que ne pas consommer de sel entraînait une hyponatrémie, or c’est un excès d’apport hydrique qui en est la cause. Je vois que c’est corrigé sur votre blog mais peut-être faudrait-il rectifier à la télé, car à moins d’avoir un régime sans sel strict, l’apport en sel, même d’un régime hyposodé est largement suffisant et les pathologies entraînant une perte excessive de sel sont assez rares (NIC).
    Cordialement

  6. paul dit :

    buvant régulièrement du « st yorre » je me suis intéressé a la teneur en sel de cette eau.
    vous avez dit 1708mg/l de sodium x 2.5, la teneur en sel est de plus de 4g.
    la réponse du service conso st yorre nous dit le contraire.
    dixit: dans les eaux minérales naturelles bicarbonatées le sodium est non pas lié à du chlorure mais à du bicarbonate……il y a néanmoins un résidu de sodium lié à du chlorure, expliquant la présence d’une petite quantité de sel (0.53g/l).
    qui dit juste?

    • docteurjd dit :

      Chez les personnes hypertendues ou en insuffisance cardiaque importante, cette eau n’est pas conseill&e en consommation régulière et abondante.
      La richesse en sodium est l’élément important. Le chiffre donné était destiné à montrer l’équivalent, pas de dire qu’il y avait 4 grammes de sel.

      • William dit :

        Un litre de Saint-Yorre contient donc bien l’équivalent d’environ 4,3 g de sel…
        Alors pourquoi, cher Docteur, avez-vous trouvé utile de revenir sur cette affirmation scientifique, aujourd’hui au journal de 13 heures sur France 2 ?
        Pourquoi avoir repris la valeur rassurante et mensongère du service consommateurs de la marque, sans aucune explication ??

        • docteurjd dit :

          Le sodium de cette eau est majoritairement sous forme de bicarbonates e sodium et non pas de chlorure de sodium. Donc je me suis trompé et j’ai pour cela vérifié auprès de personnes indépendantes du service consommateurs de la marque.
          Le NaCl représente 0,53g/l.

    • MEYER dit :

      Savez-vous que certaines eaux minérales ne sont pas potables selon les normes de l’OMS car elles contiennent trop de certains minéraux. Elle ne pourraient pas être vendues comme eau de sources (Ex Contrex et d’autres qui contiennent trop de sulfates?

      Voici ce que je peux dire

      1 – le chlorure de sodium n’est pas une molécule mais un sel
      2 – Il est formé d’ions (Na+ est un cation et Cl- qui est un anion)
      3 – A l’état solide le chlorure de sodium est sous forme cristalline, les ions sont disposés de manière précise et inclus aussi des molécules d’eau sauf s’il est anhydre.
      4 – Dans l’eau, le chlorure de sodium est complètement dissocié en ions il n’y a donc plus de chlorure de sodium mais une solution qui contient des ions (H+, OH-, Cl-, SO4– ,Na+ , NO3-, CO3– etc…) qui sont entourés de molécules d’eau et se déplacent librement .Il y a autant de charges + que des charges -= Il est impossible de distingué les sels. Ceux-ci se forment soit par précipitation (sels insolubles comme CaCO3) A ce sujet le carbonate de Calcium est du calcaire dans l’eau du robinet et par est du calcium dans les bouteilles. (Gros foutage de gueule)
      5 Il existe un substitut du sel c’est le chlorure de potassium (KCl) on le trouve en mélange avec le chlorure de sodium.
      Bonne journée

  7. BASTIEN dit :

    Bonjour

    Faut il fuir le sel ….. pour la tention arterielle.

    Merci….

    BASTIEN

  8. PUautomne dit :

    Je ne suis pas vraiment d’accord avec votre approche thérapeutique de l’hyponatrémie (diminution du sodium dans le sang). Elle traduit une hyperhydratation du secteur intracellulaire (trop d’eau dans les cellules). La base du traitement, surtout dans le cas où on force l’apport hydrique n’est en aucun cas d’apporter du sel mais de diminuer les apports en eau.
    Si on apporte que du sel sans limiter l’apport en eau, il est impossible de corriger la natrémie.
    Je le répète la natrémie n’est pas du tout un bon reflet du contenu en sodium de l’organisme. C’est un reflet du bilan de l’eau. Il n’existe pas de marqueur biologique permettant à l’heure actuelle de connaitre la quantité de sel dans l’organisme.
    Sur une autre partie de votre texte, les sels de potassium peuvent être dangereux en particulier chez les patients avec une insuffisance rénale chronique ou ceux prenant des antihypertenseurs qui bloquent le système renine angiotensine aldostérone. Il me parait difficile de les conseiller en remplacement du NaCl. D’autant plus que le gout est franchement mauvais.

    • docteurjd dit :

      je n’ai pas abordé la question du traitement de l’hyponatrémie vu la complexité de la question et ma grande incompétence en ce domaine.
      Je voulais signaler seulement devant des troubles du comportement d’une personne âgée que le diagnostic de démence n’était pas automatique. Sans doute l’ai-je mal fait et je pense que la lecture de votre commentaire permettra de rectifier mes erreurs.

      J’ai dit dans le JT que les herbes aromatiques et épices étaient préférables au sel de potassium dont je doute d’ailleurs qu’il soit énormément prescrit.

  9. Michel dit :

    Bonjour
    Pour savoir le taux de sel et de sucre sur les analyses de sang quels sont les lignes a surveiller ? Et quels sont les symptômes pour les seniors que respectent le régime de sel et sucre ? Merci de votre réponse

  10. dicijulien dit :

    bonjour,
    mdr …je trouve assez intolérant ce commentaire sur votre surpoids .je pense que côté cerveau ce cher guy, lui, ne rencontre pas de problème de surpoids lol
    revenons à notre sujet . En lisant le tableau des aliments je m aperçois qu il est actuellement très difficile voire impossible de ne pas dépasser la dose limite de sel surtout avec l industrie alimentaire actuelle.
    très bon blog .

    • docteurjd dit :

      %merci de votre remarque ! Je trouve sa remarque tellement élégante ! On peut être mince et etre un gros con !
      Vous avez raison c’est compliqué de rester dans les limites

  11. André dit :

    Bonjour,

    un lien intéressant pour comparer les différentes eaux

    http://monsieur.bareilles.free.fr/5eme/eaux-minerales/tableau.html

    • Merci pour ce tableau.
      Rien n’est simple : pour faciliter le transit intestinal, on conseille de l’Hépar. Mais, je viens de me rendre compte que c’était la plus riche en sodium. Reste à chercher de la Courmayeur…

  12. Jaïdi Dominique dit :

    J’apprécie vos interventions télévisées. Aujourd’hui , j’ai eu la curiosité d’aller sur votre blog.
    Merci bien. Mon mari commence à diminuer le sel ( il en rajoutait systématiquement). Maintenant, je vais le diminuer à la cuisson des plats car à la fin de la journée, cela fait beaucoup !
    Bonne continuation

  13. guy.bertholier dit :

    Bonjour.toujours étonné de vos conseils santé pour une personne en surpoids.ce n’est pas un crime mais pas un exemple.le médecin qui fume et me dit d’arrêter, non merci

    • docteurjd dit :

      Mais il existe une télécommande qui vous permet de changer de chaine si ma vision vous dérange. Vous ne me manquerez pas franchement
      Et puis on peut etre mince et etre en même temps un gros con.

  14. abdel dit :

    mon fils est atteint d un syndrome nephrotique et doit suivre un regime sans sel et pauvre en sucre et je confirme qu il est tres difficile de trouver des aliments cuisinés voir meme juste conservés sans sel.

  15. tobre dit :

    Bonjour parait il que le sel de l himalaya n a pas les inconvénients du sel de mer .pouvez vous éclairer ma lanterne .merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.