Antibiotiques dans la nourriture des animaux : les dangers de la bande à bacilles

Un nouveau label concernant des poulets élevés sans antibiotiques apparaît sur le marché. Une bonne idée car l’utilisation d’antibiotiques dans la nourriture animale sélectionne des bactéries résistantes que nous ingérons.

l’ingestion de ces bactéries multi-résistantes passe longtemps quasiment inaperçue.

Tant que tout va bien ça ne pose pas de problème mais le jour où il est nécessaire de mettre en route un traitement antibiotique les choses vont être nettement moins roses parce que les antibiotiques vont détruire un certain nombre de germes sauf, bien entendu les bactéries qui ont acquis des résistances.

Et ces bactéries résistantes aux antibiotiques vont proliférer, prendre la place de celles qui ont disparu, totalement déséquilibrer notre flore intestinale et avec les toxines qu’elles libèrent provoquer des maladies parfois très graves.

Et tout cela survient dans un contexte où on commence sérieusement à manquer de munitions. Les bactéries développent de plus en plus de résistances et les antibiotiques perdent peu à peu de leur efficacité.
Et la recherche stagne. On met très peu de nouveaux antibiotiques sur le marché.

Il y a donc intérêt à être vraiment prudent et cela concerne tout le monde, les éleveurs, les vétérinaires, les médecins et les patients.

Il faut rappeler que depuis 2006, l’Union Européenne a banni les antibiotiques utilisés comme promoteurs de croissance dans la nourriture des animaux. les USA sont beaucoup moins prudents.

Globalement, un antibiotique sur deux produits dans le monde passe dans la nourriture animale.

Les antibiotiques ce n’est pas automatique, sinon c’est la panique

A propos docteurjd

j.Daniel Flaysakier est médecin de formation et journaliste professionnel dans le secteur de la santé sur une chaine nationale de télévision. Ce blog est personnel et ce qui y est écrit ne reflète que les opinions de JD Flaysakier
Ce contenu a été publié dans Non classé, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Antibiotiques dans la nourriture des animaux : les dangers de la bande à bacilles

  1. GUIGNARD Isabelle dit :

    Mon mari était éleveur de poulets label. Les intégrateurs imposaient le traitement antibiotique systématique sur tous les lots. L’intégrateur nous faisait livrer les antibiotiques directement chez nous (avec un coût élevé par lot) pour être sûr que l’on traitait les volailles et un système d’amende était mis en place dans le cadre du « label » si l’on n’administrait pas ces produits même si les animaux n’étaient pas malades. Ces antibiotiques étaient ensuite retenus sur le décompte final.
    Il convient bien de démontrer que ces pratiques ne sont pas du fait des éleveurs mais bien de ce système « label rouge » tant défendu et médiatisé pour être une valeur sûre de bonne alimentation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.