Gastroentérite : on se lave aussi les mains en entrant.

L’épidémie de gastroentérite bat son plein. Alors il n’est pas inutile de rappeler quelques évidences

Le premier conseil c’est : devenez obsédé … du lavage des mains !
La transmission du virus de la gastroentérite se fait par les mains sales. Et les mains elles servent à ouvrir des portes par exemple. Donc quand on a à manipuler une poignée il faut faire comme dans les hôpitaux : se laver les mains en entrant et en sortant !
Pourquoi en entrant ? Parce qu’on a manipulé une poignée et qu’on peut instinctivement porter la main à sa  bouche par exemple
Et on se lave les mains bien sûr avant de manger

On peut aussi s’entrainer quand cela est possible d’ouvrir les portes avec l’avant bras ou le coude sans toucher la poignée avec les mains.
On lave bien les mains, sans oublier les pouces !A l’eau et au savon ou alors avec un gel hydroalcoolique.

Au passage, ces gels ont des prix exorbitants ; près de 30 euros le litre pour le prix public. Il faut espérer qu’un opérateur de téléphonie se lance dans la commercialisation de ce genre de gel pour voir le prix baisser !

Pour les sèche-mains l’idéal c’est évidemment celui à feuilles de papier à usage unique. Il est obligatoire pour les cuisiniers par exemple.

Les sèches mains électriques posent un problème potentiel de formations d’aérosols, c’est-à-dire de gouttelettes microscopiques qui peuvent propager l’infection. Dans des infections respiratoires, comme la grippe, on peut inhaler ces particules contenant parfois des virus.
Pour la gastroentérite, la question se pose moins.
Mais même si ce n’est pas idéal c’est toujours mieux que le sèche-mains en tissu qu’on n’a pas changé depuis des heures et sur lequel on se bat pour trouver un millimètre carré de sec.

A propos docteurjd

j.Daniel Flaysakier est médecin de formation et journaliste professionnel dans le secteur de la santé sur une chaine nationale de télévision. Ce blog est personnel et ce qui y est écrit ne reflète que les opinions de JD Flaysakier
Ce contenu a été publié dans Non classé, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

11 réponses à Gastroentérite : on se lave aussi les mains en entrant.

  1. Baptista dit :

    Lavage des mains. Mon épouse diabétique reçoit souvent des soins de médecin et d’infirmières . Malheureusement à de très rares exceptions près jamais ces personnes ne se lavent les mains .

  2. Je ne publie pas de lien externe. Désolé.JDF

  3. Duclaux dit :

    La mise en place des generiques a ete mal faite(a mon avis)
    Si il avait ete decide qu’un medicament au bout de 2 ans (par exemple)devient generique, il aurait suffit de rajouter G a cote du nom et de baisser le prix d’un certain pourcentage.
    -la secu fait des econnomies
    -le patient garde son medicament avec confiance,
    -le taux de generiques devient 100 pour 100.
    Certains reportages ont fait beaucoup de mal aux generiques,je me souviens entre autre d’un chemin tres sale aux Indes borde par des hangards-labos de generiques!
    Les labos auraient garde un certain benefice pour une recherche plus importante.

  4. marie dit :

    Je rejoints le message de nicky du 24 janvier sur latransmissions de la gastro, les gens deviennent sales je travaille dans une maison de retraite et par économie les personnes agées ne tire pas la chasse d’eau et ne ferme pas le couvercle je passe les détails moi aussi, des microbes et odeurs que nous pouvons inhaler! j’ai aussi travaillé dans les hopitaux et autes collectivités et j’ai remarqué que les femmes de ménage sont méprisé en premier de par le salaire! et dieu sait ce qu’elles sont utile pourtant, j’ai connu des périodes sans et bien je vous passe les détails! Mais comme tout à un cout financier , avec la conjoncture actuelle je crois que nous régressons!

  5. Nicky dit :

    La transmission de la « gastro » par les mains sales ne fait pas de doute MAIS je regrette qu’on néglige de parler du rôle des « aérosols naturels », ceux qui se répandent notamment dans les sanitaires après usage. Il serait bon aussi d’insister sur la nécessité de fermer l’abattant des toilettes quand on tire la chasse par exemple. Les deux gastro qui ont marqué ma mémoire sont celles que j’ai attrapées en visitant la station d’épuration de la ville de Toulon (enterrée sous une colline) et en me rendant dans des toilettes publiques où les effluves qui m’ont fait fuir signalaient de manière évidente le passage récent d’une personne en pleine crise de gastro …. Excusez-moi de ce détail mais en 25 ans de pays en voie de développement (choléra compris) je n’avais jamais été aussi malade.

  6. zut dit :

    Quand on en arrive au stade du séchage des mains sous le sèche main électrique on est sensé avoir des mains lavées propres, non ?

    J’ai vu des sèche-mains électrique avec UV. Ca paraît mieux.

  7. ALABOUVETTE dit :

    Bonjour,
    Mon fils âgé de 17 ans vient d’avoir la scarlatine. Je ne pensais pas que cette maladie sévissait encore, du moins en France. J’ai entendu dire qu’il y avait des épidémies dans certaines écoles. Pouvez-vous le confirmer? Les suites de la scarlatines sont-elles graves?
    Merci de votre réponses.

    • docteurjd dit :

      La scarlatine est une maladie liée au streptocoque et il n’y a pas de raison qu’elle disparaisse tant que le streptocoque existera !
      Pour la suite de votre question, je suis désolé mais je ne donne aucune information de type médicale sur ce blog et je vous propose d’en parler directement avec votre médecin de famille.

  8. Lili dit :

    Merci d’avoir préciser qu’il faut se laver les mains AU SAVON !
    C’est une évidence mais… pas pour tout le monde !
    Je n’ose entrer dans les détails : vous seriez effrayés !
    Je regrette que cette évidence ne soit pas répétée et rabâchée partout (surtout dans les pubs d’hygiène à la télé)…

  9. Pilou dit :

    …Bien nettoyer les paquets d’emballage des aliments et se laver les mains après les avoirs manipulé, pour ne pas contaminer le contenu depuis le contenant…
    Un dossier sur le site de l’institue Pasteur traite de ces sujets issue des bonnes pratiques d’hygiènes applicable dans la restauration.

  10. LISIK dit :

    Contre l’épidémie de gastro, je me lave et me désinfecte les mains plusieurs fois par jour mais je prends aussi des probiotiques pour renforcer ma flore intestinale. Je pense que c’est une bonne initiative.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.