Menopause et ostéoporose: le soja tombe sur un os

Après les  risques liés à l’usage des traitements hormonaux substitutifs, beaucoup de femmes avaient choisi les produits à base de soja pour lutter contre les bouffées de chaleur et la déminéralisation osseuse liées à la ménopause. Mauvaise pioche si l’on en croit une étude publiée aujourd’hui.

C’est un essai à la méthodologie rigoureuse qu’ont mené les auteurs du travail publié dans la revue ‘Archives of Internal Medicine’.


Ces médecins de Floride ont voulu mesurer un éventuel effet des antioxydants contenus dans le soja, ce qu’on appelle les isoflavones. Ces isoflavones appartiennent à la catégorie des phyto-estrogènes, qui sont différents des oestrogènes fabriqués par l’organisme à partir du cholestérol.
Pour cela ils ont étudié deux groupes de femmes ménopausées depuis moins de cinq ans. Cette étude, baptisée SPARE,  a concerné des femmes âgées de 45 à 60 ans, recrutées entre 2004 et 2009. Le suivi a duré deux ans.
Cent vingt deux femmes ont reçu 200 mg par jour d’isoflavones de soja sous forme de comprimés, 126 ont reçu un placebo.

Au terme de l’analyse, aucune différence significative n’a été constatée entre les deux groupes. En ce qui concerne la déminéralisation osseuse, aussi bien sur la colonne vertébrale que sur le col du fémur.

Mais, en revanche, et paradoxalement, il y a eu un nombre statistiquement significatif plus élevé de bouffées de chaleur et d’épisodes de constipation dans le groupe traité par isoflavones.

Cette étude a quelques limitations, notamment la faible taille de l’échantillon de départ, 248 femmes et un certain nombre d’abandons en cours de route.
Mais elle va dans le sens d’autres publications dont des méta-analyses, sorte de regroupement d’études analysé d’un seul bloc.

On sait que dans les isoflavones du soja c’est une substance, l’equol, métabolite de la daidzeine qui semble avoir une certaine efficacité sur le remodelage osseux. Seules 30 % des femmes convertissent la daidzeine en equol, ce qui peut expliquer en partie les résultats décevants de ces isoflavones.

Mais ce qui est certain c’est que, malgré des publicités à tout bout de champ, le soja n’est pas le produit-miracle capable de préserver l’os et traiter les bouffées de chaleur de la ménopause.

Pour les femmes qui présentent les troubles les plus évères ou les plus mal tolérés, le traitement hormonal substitutif peut donc encore se justifier sur des périodes courtes, de un à deux ans seulement.

Cela concerne les femmes qui ont des sueurs profuses nocturnes , des bouffées de chaleur à répéttion, des cauchemars, un tableau dépressif et des troubles importants de la libido et une sécheresse vaginale très génante

Pour les autres, il reste la foi en des substances naturelles, mais aussi un intérêt des techniques de relaxation comme le yoga et la sophrologie par exemple.

Pour préserver l’os, il faut également privilégier l’activité physique et une alimentation riche en calcium.

La ménopause peut poser problème pendant un temps plus ou moins long, mais ce n’est pas une maladie. C’est un phénomène naturel avec lequel les femmes doivent vivre pendant trente ans au moins.

Référence de l’étude :

Silvina Levis et al.
Soy Isoflavones in the Prevention of Menopausal Bone Loss and Menopausal Symptoms
A Randomized, Double-blind Trial
Arch Intern Med. 2011;171(15):1363-1369

De juin 2009 à juin 2011, les compléments alimentaires ‘ménopause’  sont passés de 1,3 millions de boites vendues à 1 million. Les femmes ont visiblemen,t été plus rapides que les chercheurs !

 Une fiche de l’AFssaps de 2005 fait un point sur les phyto-estrogènes. La consulter ICI

À propos de docteurjd

j.Daniel Flaysakier est médecin de formation et journaliste professionnel dans le secteur de la santé sur une chaine nationale de télévision. Ce blog est personnel et ce qui y est écrit ne reflète que les opinions de JD Flaysakier
Ce contenu a été publié dans Non classé, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

25 réponses à Menopause et ostéoporose: le soja tombe sur un os

  1. nath dit :

    Bonjour. Il faudrait comparer entre l’effet d’un traitement à base d’isoflavones issus du soja et une consommation régulière de soja.

  2. corinne dit :

    Bonjour Monsieur,
    j’apprends que « Serelys » est prescrit pour lutter contre les effets de la ménopause aux femmes atteintes de cancer du sein et sous hormonothérapie, par les oncologues.
    Avant de me précipiter sur ce produit, j’aimerai savoir s’il y a eu des études publiées sur ce produit.
    je vous remercie pour votre réponse.

    • docteurjd dit :

      Ce produit n’est pas un mèdicament au sens de la lègislation.Il n’y a donc pas de publications scientifique classique.
      Discutez en avec votre médecin s’il a l’habitude de ce produit

  3. Claudie dit :

    Bonjour je voudrais savoir ce que vous pensez des graines de lin contre les effets de la ménopause soit en infusion, soit en pharmacie ça s’appelle le triolinum (fort aux omega 3) N’y a t il pas de risques lors d’une utilisation à long terme notamment dans les enrobages ? J’ai pu constater chez une amie qui en prend depuis longtemps que lorsqu’elle arrête quelque temps, elle redevient dépressive. J’aimerais avoir votre avis la dessus. Merci.

  4. Anonyme dit :

    Bonjour, a lire ces mal-être, je peux faire faire part de mon expérience. J’ai 61 ans, ménopausée depuis 4 ans, j,ai la chance d’avoir un bon capital osseux, je fais du sport, je me détends enfin après de dures années professionnelles mais je n’ai pas pu supporter les premières bouffées de chaleur… Je n’avais jamais imaginé cet énorme désagrément !! Et c’est sur un conseil d’amie que j’ai vu un très bon homéopathe doublé d’un acupuncteur. C’est la première fois que j’essayais l’homéopathie dans ma vie et le résultat est génial .. Il a fallu adapter un peu au début, mais c’est super efficace. Plus aucune bouffée ! Pas de transpiration abondante.
    Je prends aussi un complément alimentaire . De plus mon médecin m’aide avec l’acupuncture sur le moral, les douleurs, les migraines dont je suis sujette. Bref, je ne regrette pas d’avoir vu ce spécialiste, ce qui ne m’empêche pas de consulter de temps en temps mon généraliste pour un suivi du à mon âge.

  5. Bené dit :

    Bonjour, je suis régulièrement vos interventions a la tv qui sont très pertinentes.
    Au sujet de la ménopause, on ne sait pas vraiment de combien sera la durée des désagréments …. Pour ma part, j’ai 61 ans et je prenais depuis le début de celle ci en 2006 des compléments naturels, sans soja, (Serelys)essentiellement pour les bouffées de chaleur, sans aucun autre trouble,et cet été je me suis rendue compte que je n’avais plus aucune bouffée de chaleur et j’ ai donc arrêté complètement. Est il possible que ces effets de ménopause se soient arrêtés si rapidement? Et si ceux ci peuvent réapparaître? Qu’elles sont les statistiques de durée des désagréments de la ménopause?
    En vous remerciant.

    • docteurjd dit :

      Je ne peux vous répondre de façon précise. Comme il est bien précisé sur la page du blog je ne donne aucun conseil médical et je ne recommande aucun médicament.

      Ce blog est un site d’information uniquement. Mais rien ne vous interdit d’en parler avec votre médecin traitant ou le spécialiste qui vous suit ! Ces praticiens connaissent votre dossier et vous répondront utilement et plus efficacement que moi qui ne sait rien de vous.

      J’espère que vous voudrez bien me comprendre et je vous remercie de l’intérêt et de la fidélité que vous portez à ce blog.

      Jean-Daniel Flaysakier

  6. Régine dit :

    Cher docteur

    À vous lire sur votre blog vous ne on nez pas de réponse à nos problèmes.
    Vs nous renvoyer vers notre médecin traitant mais vous pouvez constater que les femmes qui vous écrivent dont je suis ne trouvent as de réponses auprès d eux’
    Au moins mettez nous sur des pistes notamment quand un produit est inefficace voir dangereux ,
    Cordialement

  7. MIGNE dit :

    Mon médecin m’a prescrit EVISTA ( pour l’ostéoporose), dois-je le
    prendre ? Ca ne me dit pas trop, je préfèrerais me soigner à l’aide de
    la phytothérapie. Connaissez-vous un « médoc » qui conviendrait ?
    Merci !

  8. zeromacho dit :

    sympa, cette façon de parler du régime yogourt-yoga.
    Et pour ces messieurs, un pett régime glaçons-rameur?

  9. Brigitte dit :

    j’ai pris de l’Oestrogel à étaler pendant dix ans, puis du Livial en comprimés pendant 15 ans ce qui m’évitait de fortes bouffées de chaleur.
    Suite à une (première) phlébite cet hiver, tous ces produits m’ont été interdit par mon phlébologue et les bouffées de chaleur sont revenues intenses et nombreuses. Je suis passée au Soja sans résultat. Puis aujourd’hui à tous ces produits de parapharmacie qui demandent deux mois de prises régulières avant de voir un résultat: bref des médicaments qui sentent le piège commercial à plein nez
    Mon MG s’avoue désarmé face au problème
    A vous avoir écouté, il faut que je passe au yoga et à la sophrologie non pas pour voir mes symptômes diminuer mais pour les accepter.
    Avouez qu’à bientôt 70 ans c’est plutôt dur à entendre

  10. HAUTSON dit :

    Est-ce indispensable de prendre 2 fois par jour du calcium (CacitD3 + Prothélos) pour pallier les déficits assez sévères en calcium? Je vous ai entendu expliquer aujourd’hui sur France 2 que l’on pouvait avoir l’effet inverse, soit une déminéralisation à prendre trop de calcium.
    Je ne sais plus que penser.

  11. marie dit :

    je prend du climaston 2/10 depuis 10 ans maintenant est grave j’en ai 24ans merc
    i

  12. barbier dit :

    bonjours j ai 52ans et ne prend aucun traitement je ressend quelque sampthome quelque bouffe chaleur le matin je suis heritable avec saut d humeur et vertige que me conseiller vous.merçi

    • docteurjd dit :

      Désolé je ne donne aucun conseil personnel sur ce blog.
      Je vous propose d’en discuter directemebnt avec votre médecin de famille.

  13. formen ghis dit :

    Bonjour

    Ghis née en septembre 1960

    Effectivement. tout en ayant acheter du manhaé non utilisé, j’ai pris le partit d’apprendre a vivre avec ma prénopause presque confimer.
    Pour ce faire je marche beaucoup et bois beaucoup d’eau ainsi que du thé vert voire noir en plus de la méditation et relaxation sans oublier un changement d’équilibre alimentaire. moins de viande rouge.
    Faire une bonne cuisine sans graisse, peu de sel et sans sucre m’a fait perdre une bonne dixaine de kilo. Et franchement aucune dépression, je dirai plutot une nouvelle naissance avec mon nouveau corps âme et esprit.
    Bizarment je suis plus sereine que jamais malgrès mes chaleur et plus a l’écoute de mon entourage. Il faut dire que je suis auxiliaire de vie a domicile.

  14. agatha dit :

    Que penser de « Manaé » ( excusez moi de citer un produit ) qui ne contient pas de soja , pour lutter contre les bouffées de chaleur ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.