Sclérose en plaques (SEP): quand la médecine s’appuie sur le champignon

Dans quelques mois, les patients atteints de formes à rechutes de sclérose en plaques, SEP, bénéficieront du premier traitement spécifique par voie orale : le fingolimod.Ce médicament a une histoire  étonnante qui commence en Asie.

Le nom d’Isaria sinclairii ne vous évoque sans doute pas grand-chose. C’est une moisissure Très présente en Asie et qui a la propriété de tuer certains insectes. En fait, la moisissure, c’est-à-dire le champignon microscopique, entre dans la larve qu’il va tuer progressivement en poussant dans son organisme. Puis, à la belle saison, sort une plante faite du champignon et du corps momifié de la larve. En Asie ce ‘couple ‘ s’appelle : ‘insecte en hiver-plante en été’.

C’est un universitaire japonais, Tetsuro Fujita,  qui s’est penché le premier, il y  a 25 ans, sur les vertus de ce champignon utilisé dans la médecine chinoise depuis la nuit des temps.

Avec son équipe de l’université de Kyoto il a analysé tous les composants de ce tueur de larves de cigales. Il est parti du modèle de la ciclosporine. Cette substance est le plus actif des médicaments anti-rejet utilisés dans les greffes d’organes. Et la ciclosporine vient également d’une moisissure isolée dans le sol.

Fujita a donc greffé sur des animaux des petits morceaux de peau humaine et a donné aux souris les diverses substances isolées de la moisissure.

C’est Isaria sinclairii qui s’est montré la meilleure candidate en tant que principe immunosuppresseur.

Mais il y avait un gros problème : le produit était tellement toxique que son utilisation chez l’homme était impossible. Avec l’aide de deux laboratoires pharmaceutiques japonais, Fujita a donc quelque peu ‘apprivoisé’ la molécule en la rendant moins toxique.

Les travaux ultérieurs avec ce qui était désormais devenu le fingolimod ont montré que cette substance avait un mode d’action différent des immunosuppresseurs usuels, en n’entrainant pas une destruction des cellules de défense.

Le fingolimod fait en quelque sorte rester les lymphocytes à la maison. Une propriété intéressante puisqu’il ne diminue pas le stock de cellules disponibles.

Dans la sclérose en plaques c’est une propriété intéressante. Dans cette maladie, en effet, les lymphocytes viennent attaquer l’enveloppe des axones, qu’on appelle la gaine de myéline.

Le fingolimod bloque donc ces lymphocytes sans pour autant les détruire.

Les essais cliniques avec cette molécule ont montré une nette réduction des rechutes, un ralentissement de la progression du handicap et une action favorable sur les images de lésions cérébrales à l’IRM.

Les effets secondaires concernent principalement les troubles du rythme cardiaque et nécessitent une surveillance surtout au début du traitement.

Depuis l’écorce de saule qui a conduit à l’aspirine ou acide acétylsalicylique, le penicillium de Fleming et la naissance de la pénicilline, ou l’écorce d’if mère du taxol un anticancéreux efficace, la nature nous a  apporté quelques bonnes surprises naturelles. Des surprises que la main des chimistes a rendues acceptables en matière de toxicité.

On ne sait pas encore quelle sera la carrière du fingolimod dans la ‘vraie vie’ mais il est certain que les patients atteints de SEP apprécieront sans doute d’avoir enfin un traitement oral leur permettant de mieux contrôler leur maladie.

Lire l’article du Wall Street Journal en ligne

L’étude de phase 3 du fingolimod publiée le 4 février 2010

Photo d’Isaria sinclairii

A propos docteurjd

j.Daniel Flaysakier est médecin de formation et journaliste professionnel dans le secteur de la santé sur une chaine nationale de télévision. Ce blog est personnel et ce qui y est écrit ne reflète que les opinions de JD Flaysakier
Ce contenu a été publié dans Non classé, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

28 réponses à Sclérose en plaques (SEP): quand la médecine s’appuie sur le champignon

  1. Bastet dit :

    Bonjour,

    Appelé Gilenia sous la forme que l’on reçoit au CHU, le Fingolimod est interdit si, comme moi, on n’a jamais eu la varicelle ! Il y a en effet eu un décès…
    Quelques questions aussi quand on a un herpès…
    Quant à la vaccination contre la varicelle (vaccin dit « à virus vivants atténués ») lorsque l’on a une SEP déclarée et, surtout, lorsque l’on est déjà sous traitement immuno-suppresseur, c’est un grand débat.
    Pour ma part, je ne prendrai pas ce risque (raisons personnelles), même si un neurologue-chercheur de fort « haut niveau » (je ne sais comment dire pour respecter son anonymat) m’a répondu à ce sujet :
    « On verra bien… sur le nombre… » (???!!!).

    Je continue donc le Tysabri : ayant participé au protocole de Phase III à Purpan (Toulouse) en 2002, je vais recevoir ce mois-ci ma 107ème perfusion…
    Bien que porteuse du virus JC, pour le moment tout va bien, je reste stable… Que ça dure…
    Bon courage à tous ceux qui sont concernés.

    • alain dit :

      Bonjour Bastet,

      Des patients traités par tysabri peuvent-ils passer à un traitement par Ginélia?

      Vous a-t-on proposé, et laissé ce choix (même si vous l’avez refusé)?

      Merci d’avance pour votre réponse

  2. ISABELLE DEVYNCK dit :

    bonsoir,
    Je viens vers vous parce que je suis orthophoniste, j’ai un petit^patient de 7 ans à qui on a décelé une maladie démyélinisante de type SEP.. Pour le moment pas de pb moteur, ni de déglutition, il semblerait que ce soit le, nerf optique qui soit atteint en premier lieu, mais son examen neuropsychologique montre une nette détérioration depuis le dernier (il y a deux ans)… je ne trouve rien dans la littérature médicale qui me permette de comprendre mieux ce trouble, et lors de mes études, il y a … 30 ans, on ne nous avait pas encore inscrit ce trouble à la nomenclature… Pouvez vous m’aider ? Par avance merci

  3. ropers dit :

    merçi de votre réponse ,seul gros hic, cette neurologue travaille en hopital et ne consulte pas en externe (appointée par l’hopital). Elle est débordée par son travail (ce que nous comprenons fort bien et tres suceptible).
    Mon épouse supportant de plus en plus mal la chaleur ,nous envisageons de déménager vers Annecy ,Annemasse ou sur les bords du lac léman, avec résidence secondaire dans le golf du morbihan .
    ce que je me permets de vous demander :pourriez vous m’indiquer si possible quels sont les hopitaux ayant une spécialité SEP ,dans la région annecy meme jusque Grenoble ,car je sais qu’il y a des hopitaux ou professeurs plus pointus dans ce domaine,mais j’en ignore les lieux .
    A titre indicatif en 2004 au début de la SEP mon épouse était soignée par le professeur WARTER de l’hopital de Strasbourg(‘il était formidable) ,mais malheureusement il est décédé 1 an après d’un cancer.
    merçi de votre réponse.

    • docteurjd dit :

      pardonnez moi d’insister mais là encore votre neurologue sait mieux que moi qui sont ses collègues spécialisés dans la région que vous avez choisie

  4. ropers dit :

    bonjour,
    mon epouse (65 ans) est atteinte de SEP de forme lattente depuis 2004 ,elle est depuis cette date sous COPAXONE avec 1 injection tous les 2 jours ,à cela s’est greffee un eoperation hernie discale .
    elle se deplace normalement ,grosse fatigue ,supporte de moins en moins les grosses chaleurs,nous sommesdans le dept 68 .
    connaissez vous des specialistes (ou des centres) tres pointus.
    concernant la SEP ?
    merçi de vos reponses

    • docteurjd dit :

      Il faut que vous vous rapprochiez du neurologue qui suit votre épouse. Il est le mieux placé pour vous orienter en accord avec votre médecin de famille

  5. Kristian dit :

    Bonjour Docteur
    Vous avez donné ce jour à l’antenne un avis fort pertinent quant au dépistage systématique du cancer -éventuel- de la prostate, insistant sur l’aspect particulièrement invasif, et donc non anodin, de la biopsie.
    Ma question: quel est votre opinion concernant le test de dépistage PCA3, effectué à partir d’un simple échantillon d’urine?
    Merci pour votre réponse.

    • docteurjd dit :

      le dosage de PCA3 peut se faire dans le cas de biopsies négatives malgré un PSA élevé. mais il manque encore un certain nombre d’informations pour considérer ce test comme faisable en routine et donc pris en charge. Lestravaux continuent

  6. LACIRE dit :

    ma soeur est atteinte de la forme progressive de la sep depuis 1994, aujourd’hui elle est complètement dépendante.Elle a eu en 16 ans de nombreux traitemnts avec surtout beaucoup d’effets secondaires et peu d’amélioration, son état n’a cessé de se dégrader, elle doit voir son neuro bientôt qui devrait lui prescrire ce nouveau médoc (fingolimod).Pourriez-vous me donner quelques espoirs d’améliorations, elle ne peut même plus parler, et son quotidien se résume à une succession d’auxilliaires de vie, nuits comprises.

  7. ismael dit :

    le Fingolimod est il disponible en belgique?

  8. Ismael dit :

    Bonjour Doc, je suis atteind d une SEP diagnostiqué en 2006, elle etait essentiellement sensitive et qui d apres mon neurologue n aurait aucune incidence sur ma vie, du moins pas avant mes 60 ans, j en ai 35! Mais apres qq poussees sont diagnostic tombe a l eau, et m a mis sous traitement Avonex, traitement vraiment tres tres dure, avec enormement d effet secondaires, puis m a fait passé a l acopaxone, qui est aussi tres dure a supporter, du fait des irritations et des demangesons des injections quotidiennes… tout en suivant de temps en temps des cures de cinq jours, des perfusions de solumedrol! Mes symptomes de la SEP sont une deffaillance de la partie gauche de mon corps, deffaillance qui se traduit par mauvaise visibilité de l oeil gauche, fourmillement continu du bras et jambe gauche, fatigue anormal! croyez vous que le Fingolimod serait l ideal dans mon cas??? Les injections sont si dures a suivre!!!
    ps: mes pousses ne se traduisent pas sur l IRM, les plaques que j ai au cerveau sur la partie droite sont toujours les memes et on ne voit aucune evolution sur IRM

  9. YAYANE dit :

    j’ai peur car l’affsaps a changé de directeur, et mon infirmier me dit que maintenant depuis l’affaire du Médiator, les effets secondaires sont regardés à la loupe, j’ai écrit à notre ministre Monsieur XAVIER BERTRAND qui m’a répondu que lui donnait son accord car les médicaments que je prends me fond enfler des pieds, des jambes et du ventre avec un risque d’embolie pulmonaire ou de crise cardiaque, mon corps commence à refuser tous ses médicaments que je prends depuis trop longtemps,et me le fait savoir. Mais l’accord du ministre était avant le changement du directeur de l’affsaps.Je vous ennuie avec tout mon bla bla,mais vous pensez vous comme mon infirmier, désolée de vous ennuyer mais vous avez l’air d’etre bien renseigné sur la question. Merci d’avance, si vous avez le temps de me répondre.

  10. YAYANE dit :

    LE LABORATOIRE EST BIEN ALMIRALL, JE LES AI APPELE, MAIS ILS N’ONT RECU AUCUNE DEMANDE, MON NEUROLOGUE A FAIT UNE DEMANDE ATU MAIS SI CELA PASSE PAR L’AFFSAPS, CROYEZ VOUS QUE CEUX CI VONT ACCEPTER? MERCI D’AVANCE POUR VOTRE REPONSE.

  11. YAYANE dit :

    JE SUIS ATTEINTE DE SEP DEPUIS 1992 FORME PROGRESSIVE ESSENTIELLEMENT DE NATURE SENSITIVE, DOULEURS COMME SI ON ME RONGEAIT JUSQUE AUX OS, BRULURE SENSATION DE COUP DE SOLEIL, SUR LES MEMBRES INFERIEURS, MON NEUROLOGUE ESSAIE DE ME PROCURER LA SATIVEX, QUAND PENSSEZ VOUS J’AI POUR L’INSTANT UNE PIQURE D’AVONEX PAR SEMAINE, ET 1 COMPRIME DE
    RIVOTRIL 2mg + 1 COMPRIME DE LAROXYL 50+ 1 PATCH DE DUROGESIC50mg TOUTES LES 48 HEURES, MAIS JE SOUFFRE TOUT DE MEME TERRIBLEMENT. MERCI DE VOTRE REPONSE SVP. J’EN AI TELLEMENT ASSEZ…….

    • docteurjd dit :

      Je pense qu’il devrait pouvoir effectivement se le procurer aà titre exceptionnel.
      Le laboratoire fabricant va faire une demande d’autorisation prochainement en France.

    • waggis dit :

      Une association (Action Sida Ville) organise le 19/10 un colloque au Parlement Européen à Strasbourg sur « les avancées pharmacologique et les propriétés thérapeutiques des cannabinoïdes ». Le Dr Vanney, chef de service en rééducation neurologique à Montana, Suisse, y fera une communication. Renseignez-vous sur le site de l’association.
      Le Sativex peut bénéficier d’une Autorisation Temporaire d’Atribution, procédure exigeante et sévère. C’est le médecin qui rédige le dossier de la demande ATU.

    • Bastet dit :

      Bonjour,
      Je souffre moi aussi de douleurs de type brûlures dans les jambes (et de façon moindre dans les bras), depuis plusieurs années.
      Comme si mes os étaient en feu…

      Les gouttes de Rivotril sont assez efficaces mais je les ai diminuées au maximum car ça fait dormir : un neurologue m’a dit un jour qu’il fallait choisir entre souffrir et dormir, je tente donc de faire moitié-moitié…
      Je prends en parallèle des gouttes de Laroxyl et des comprimés de Neurontin (le médecin ne doit pas hésiter à en augmenter la dose, comme me l’a confirmé un professeur au CHU de Purpan à Toulouse, où je suis suivie).
      Selon ce que je ressens, je diminue ou augmente un peu les gouttes…
      Bon sang, comme je voudrais en effet des traitements à base de cannabis (qui existent à l’étranger) !!! Voire du cannabis « thérapeutique » (à prendre en décoction paraît-il), mais c’est interdit ici…
      Mais concernant le Sativex, le même professeur m’a expliqué qu’il ne me servirait à rien car je n’ai pas de spasticité (ma douleur n’est donc pas liée à cela), or le Sativex serait surtout efficace sur la spasticité.
      Bon courage…
      Bien cordialement

  12. Genny dit :

    Bonjour Docteur,
    Je vous félicite pour vos interventions qui sont toujours très claires et précises J’ai vu une information au JT de 20h sur la 2 le 28 ou 29 juillet 2011 qui parlait d’un essai sur les formes progressives de sep ,extrait d’un champignon japonais,étude stade 2 ou 3. J’ai essayé d’en savoir plus sur google ,mais je n’ai rien trouvé ;d’autant plus que le commentaire insistait sur le fait que c’était le 1er essai sur les formes progressives
    Pouvez-vous en dire plus ?Merci

    • docteurjd dit :

      Le reportage que vous mentionnez a été réalisé par une de mes consœurs. je ne connais pas cette nouvelle étude. Je connais seulement l’indication du fingolimod dans les formes à rechutes.
      Je pense que les médecins de l’Institut du cerveau à l’hôpital Pitié-Salpêtrière de Paris pourront vous renseigner.

  13. gautier dit :

    bj,docteur, je suis heureuse d’avoir trouvé votre commentaire sur ce nouveau traitement contre le s.e.p( dont je suis atteinte) ; le professeur Vermersch du CHR de LILLE nous avait promit un nouveau traitement lors d’une conférence effectuée à chapelle d’armentieres ds le nord en 11/2010 mais je ne voyai rien venir.Alors merci parce qu’en ce qui me concerne depuis 19 ans je suis atteinte de cette maladie,j’ai fait 15 poussées et je suis encore debout avec l’aide des traitements du professeur V.et d’un kiné.Comme vous devez le devinez j’ai beaucoup de difficultés ds la vie de tout les jours! Pour l’instant j’ai de l’endoxan et suis à ma 20ieme cure et cela ne peut pas etre plus de 22.Donc j’ai hate de le revoir pr faire le point sur mon état et la possiblité d’avoir ce nouveau traitement !

    • noum567 dit :

      Bjr, mon ami 46 ans (sep à 18) est en fauteuil, il va avoir de l’endoxan.
      Après la toxine botulique, les médic toxiques (gapabentine, lyrica, simbasta) et leurs effets secondaires, que conseillez vous pour stopper la spaticité ?
      bon courage à tous

  14. Arizona dit :

    Etant actuellement étudiante à la faculté de Tours, j’ai étudié la Sclérose en Plaques, nous avons appris que celle-ci était occasionné par la perte d’oligodendrocyte, donc effectivement une dégénérésecence des gaines de myélines au niveau central.

    Je me demandais si ce nouveau médicament avait un effet sur les cellules fibreuses ou bien s’il ralentissait leur progression ?

    Cordialement.

  15. bisca dit :

    J’aimerai connaître les compétences de ce medecin ?

    Quels sont ses diplomes lui qui parlent de tout avec beaucoup

    d’assurance ??

    Merci d’avance

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.