Sclérose en plaques /SEP : un médicament à base de cannabis autorisé, mais en Grande-Bretagne.

Un premier médicament à base de cannabis est autorisé à compter d’aujourd’hui sur le marché britannique. Cible visée : les troubles spastiques dans la sclérose en plaques (SEP).
Cela fait des années que la petite société GW Pharmaceuticals attendait le feu vert pour son médicament à base de cannabinoïdes. J’en veux pour preuve un reportage que j’avais tourné chez eux en 2005.
Le produit se présente sous la forme d’un spray à usage buccal. Chaque pulvérisation délivre deux composés tirés d’une plante, Cannabis sativa L. Chaque  millilitre contient
38-44 mg et 35-42 mg de deux extraits de la plante, correspondant à  27 mg de delta-9-tetrahydrocannabinol (THC)  et 25 mg de cannabidiol.
Délivré uniquement sur ordonnance, le spray sera utilisé dans un premier temps par des patients souffrant de sclérose en plaques (SEP) et qui ont des troubles spastiques, c’est-à-dire une hypertonicité musculaire secondaire à des lésions de fibres nerveuses motrices.
Dans un deuxième temps, les indications pourraient être élargies aux douleurs neuropathiques rencontrées par exemple dans le diabète et aux douleurs cancéreuses.
Le cannabis est cultivé en Angleterre dans un lieu tenu ultrasecret et aussi bien protégé qu’une base militaire !
L’Espagne devrait être le deuxième pays européen à commercialiser le produit au cours du deuxième semestre 2010.
Aucune date n’est avancée, pour l’instant en France., mais notre pays est, avec l’Italie et l’Allemagne, l’un des prochains marchés visés par le laboratoire.
 
Lire les  caractéristiques du produit (en anglais)
INFORMATION
La France vient d’accorder une AMM au Sativex début janvier 2014.
Il faut maintenant attendre la décision de remboursement pour une arrivée effective sur le marché

A propos docteurjd

j.Daniel Flaysakier est médecin de formation et journaliste professionnel dans le secteur de la santé sur une chaine nationale de télévision. Ce blog est personnel et ce qui y est écrit ne reflète que les opinions de JD Flaysakier
Ce contenu a été publié dans Non classé, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

6 réponses à Sclérose en plaques /SEP : un médicament à base de cannabis autorisé, mais en Grande-Bretagne.

  1. Pierrette dit :

    Quand est que l’on pourra se procurer du sativex en France ?
    Merci

  2. JD Flaysakier dit :

    REPONSE A JOSYBE :

    Pour la commercialisation je n’ai aucun element nouveau.

    pour le second point, deux études publiées en début de semaine dans les Annals of Neurology viennent mettre à mal la théorie du ‘blocage veineux jugulaire’.

    On commence à voir apparaître des séries d’aciidents, comme des stents baladeurs!

    J’y reviendrai bientôt.

  3. josybe dit :

     » Aucune date n?est avancée, pour l?instant en France.,  » dites – vous mais …  » mais notre pays est, avec l’Italie et l’Allemagne, l’un des prochains marchés visés par le laboratoire. »

    Pourriez-vous svp, nous en dire plus ?

    Ce sujet du cannabis revient récurremment sur les forums de malades.
    En un peu moins présent , il est vrai ces derniers mois car un autre sujet a la vedette , celui de la CCSVI.

    Fidèle du forum de l’ARSEP, j’y ai lu, les gens s’étriper là-dessus, pendant des semaines et des mois, au point que certains ont fini par créer leur propre forum pour pouvoir discuter de cela entre gens convaincus.
    Certaines personnes vont se faire « déboucher » en pologne ou ailleurs en cassant leur tirelire sans aucune garantie de résultat ni à court ni à long terme. Des témoignages d’aggravations de handicap commencent même à être publiés…

    Peut-être , à votre retour de vacances pourriez-vous vous pencher sur cela ( travaux de M. Paolo ZAMBODI ) et faire un point sur ces controverses autour de la CCSVI ?

    D’avance, merci.

  4. JD Flaysakier dit :

    REPONSE A PHILIPPE ARVERS :

    Un grand merci pour cet avis éclairé et particulièrement documenté que je recommande à tous les visiteurs de ce blog.

  5. Cher ami.
    L’an passé, suite à la parution d’un article « Cannabis : Comment les Américains l?ont (presque) légalisé » dans le Courrier International (8 octobre 2009), j’avais adressé cette réponse :

    Vertus thérapeutiques des cannabinoïdes Végétaux et de Synthèse

    13.10.2009 – 13:58

    Après lecture de cet article, et la sortie récente de « Cannabis et médecine » aux éditions indica (Dr Franjo Grotenhermen), il faut rappeler que le cannabis, c’est plus de 60 cannabinoïdes dont les principaux sont le delta-9-tétrahydrocannabinol (psychoactif), le delta-8-THC (cannabidiol ou cbd) non psychoactif et le cannabinol (cbn) 10 fois moins psychoactif que le delta-9-tétrahydrocannabinol.
    Le cannabidiol (CBD) n’est pas psychoactif, et c’est lui qui soulage les convulsions, l’inflammation, l’anxiété et les nausées. Au Canada, l’extrait de CBD (Sativex) a obtenu une AMM en 2005 pour le traitement des neuropathies de la sclérose en plaque. Il existe également des cannabinoïdes de synthèse, comme le dronabinol (Marinol) prescrit aux USA, Canada et Royaume-Uni chez les patients en chimiothérapie, contre les nausées et les vomissements.
    deux publications parues en 2009 montrent le lien entre cannabis et cancer du testicule d’une part et, entre cannabis et cancer du poumon d’autre part. Voici une présentation des 2 publications (p.arvers.free.fr/forum/sp…
    bien cordialement,
    Dr Philippe Arvers

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.