Sclérose en plaques / SEP : Nouveaux résultats positifs pour le fingolimod au congrès de l’AAN.

C’est à nouveau une nouvelle intéressante et plutôt encourageante dans la quête de traitements efficaces pour lutter contre la sclérose en plaques (SEP). Présentés hier à Toronto, au Canada lors du congrès de l’Académie américaine de neurologie, les résultats de l’étude FREEDOMS montrent que le fingolimod réduit le risque de poussées et limite les lésions cérébrales inflammatoires.
 
L’étude de phase 3 a comparé le fingolimod à un placebo. Le fingolimod a été utilisé sous deux dosages différents, 0,5 mg et 1,25 mg une fois par jour.
Ce sont 1272 patients âgés de 18 à 55 ans qui ont ainsi été traités, des patients qui avaient eu au moins une poussée dans l’année précédente ou au moins deux poussées dans les deux ans.
 
Le suivi a duré 24 mois et l’efficacité du traitement été jugée principalement sur le taux annualisé de rechutes et, secondairement, sur la progression du handicap sur trois mois appréciée sur une échelle spécifique.
Au bout de deux ans, 81 % des patients ont pu être évalués.
 
Par rapport aux patients recevant le placebo et qui ont eu un taux de rechute annualisé de 0,4, les patients recevant le fingolimod au faible dosage ont eu 54 % de rechutes en moins (0,18) et ce taux a été abaissé de 60 % (0,16) pour ceux prenant le dosage à 1,25 mg.
La progression du handicap était réduite d’environ 40 % pour les patients sous fingolimod par rapport au groupe placebo.
Au terme des deux ans de suivi, 75 %des patients traités n’avaient eu aucune rechute alors qu’ils n’étaient que 46 % dans le groupe placebo.
 
Ces bons résultats cliniques ont été corrélés par une étude d’imagerie par résonance magnétique, IRM.
On a constaté ainsi que l’activité inflammatoire cérébrale, mesurée par la progression de lésions dites T2 était moindre chez les patients traités, La moitié d’entre eux n’avait aucune nouvelle lésion alors que dans le groupe placebo la même situation n’était constatée que chez 21 % des patients.
 
Ces résultats encourageants doivent, comme d’habitude, être examinés soigneusement. Le contexte d’un essai clinique n’est pas toujours celui de la « vraie vie ».
Mais il n’empêche que les résultats des essais avec le fingolimod et également avec la cladribine montrent que la recherche sur la SEP n’est pas inactive.
 
D’autre part, des modèles expérimentaux permettent de mieux apprécier quels seront les patients qui répondront correctement au traitement de référence par l’interféron beta-1a.
Autant de raisons pour les femmes et les hommes touchées par cette maladie de continuer à se battre courageusement malgré les rechutes et les soucis du quotidien.
 
L’horizon s’éclaircit un peu plus chaque jour.
 
Référence des présentations :
Ludwig Kappos et al.
[S11.004] Oral Fingolimod (FTY720) vs Placebo in Relapsing-Remitting Multiple Sclerosis: 24-Month Clinical Efficacy Results from a Randomized, Double-Blind, Placebo-Controlled, Multicenter Phase III Study (FREEDOMS)

Ernst-Wilhelm Radue et al.

[S11.005] Oral Fingolimod (FTY720) Reduces Inflammatory Activity vs Placebo in Relapsing-Remitting Multiple Sclerosis: 24-Month MRI Results from a Randomized, Double-Blind, Placebo-Controlled, Multicenter Phase III Study (FREEDOMS)

 

Les abstracts sont accessibles sur le site de l’AAN. 
 
Ces deux abstracts ont été présentés le 13 avril lors de la session plénière « MS Clinical trials 1 »  consacrée à la SEP (MS en anglais)

 

 

 

 

A propos docteurjd

j.Daniel Flaysakier est médecin de formation et journaliste professionnel dans le secteur de la santé sur une chaine nationale de télévision. Ce blog est personnel et ce qui y est écrit ne reflète que les opinions de JD Flaysakier
Ce contenu a été publié dans Non classé, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.