Génériques : Quelques lots de clopidogrel vont être retirés le 26 mars 2010 par précaution

Demain après-midi 26 mars 2010, les autorités sanitaires vont annoncer des rappels de lots concernant des médicaments à base de clopidogrel. Une décision prise par mesure de précaution.
 
 
Il y a, quelque part en Inde, une usine Glochem qui fabrique des médicaments génériques. Elle fabrique ces médicaments sans, semble t-il se conformer aux règles très strictes qui régissent la fabrication des médicaments, ce qu’on appelle les « Bonnes pratiques de fabrication «  ou BPF.
 
Ces règles sont prises pour s’assurer que tous les établissements impliqués dans la fabrication de médicaments travaillent de la même façon, tant au plan de l’hygiène que du contrôle de qualité.
 
L’usine indienne a des manquements. Et va être retirée de la liste des établissements autorisés à fournir des médicaments génériques aux laboratoires travaillant sous le contrôle de l’Agence européenne des produits de santé, l’EMEA.
 
Glochem fournit particulièrement du clopidogrel à un client allemand qui alimente à son tour deux laboratoires : Ratiopharm el Sandoz.
 
Le clopidogrel est un médicament très utilisés chez les personnes atteintes de maladies cardiovasculaires. Son rôle est d’empêcher la formation d’agrégats de plaquettes sanguines responsables de la survenue de caillots ou thrombi.
 
Le clopidogrel a été longtemps commercialisé sous le nom de Plavix®uniquement et générait un chiffre d’affaires colossal, 536 millions d’euros en 2008.
 
C’est dire si la chute du brevet dans le domaine public a excité les appétits !
 
Seuls quelques lots vont être rappelés :
Les 3 médicaments concernés en France par ce retrait sont :
 
Clopidogrel Ratiopharm Gmbh 75 mg, comprimé pelliculé(AMM européenne, 5 lots),
 
Clopidogrel ISOmed 75 mg, comprimé pelliculé(AMM nationale, 5 lots) commercialisés par le laboratoire Ratiopharm
 
Clopidogrel Sandoz 75 mg, comprimé pelliculé(AMM européenne, 13 lots) commercialisé par les laboratoires Sandoz.
 
Dès que les numéros de lots seront connus, je les mettrai en ligne sur ce blog.
 
Point très important à signaler : le retrait des lots est lié à une mesure de précaution et non à la survenue d’un quelconque accident. Les médicaments concernés contenaient les bons dosages de principe actif.Il est donc inutile et dangereux de ne pas les utiliser si vous devez en prendre un ce soir, par exemple.
 
Cela ne remet donc nullement en cause l’intérêt ou la sécurité des médicaments génériques.
 
 

A propos docteurjd

j.Daniel Flaysakier est médecin de formation et journaliste professionnel dans le secteur de la santé sur une chaine nationale de télévision. Ce blog est personnel et ce qui y est écrit ne reflète que les opinions de JD Flaysakier
Ce contenu a été publié dans Non classé, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.