Cancer du pancréas et Laurent Fignon : le tabac est un facteur de risque majeur, pas le dopage.

La maladie qui frappe Laurent Fignon déchaine, comme à chaque fois qu’un cycliste est concerné, un flot de spéculations. Il y a, pourtant, des causes bien plus fréquentes que le dopage envisagées dans la survenue d’un cancer du pancréas.
 
La survenue d’un cancer chez les sportifs, en particulier les cyclistes, déclenche immédiatement la même antienne : « c’est le dopage ».
Prenons l’exemple le plus célèbre, celui de Lance Armstrong. Il a été frappé par un cancer du testicule avec une métastase cérébrale.
 
Parmi les facteurs de risque, il y a des antécédents de cryptorchidie, c’est-à-dire l’absence de descente du testicule dans la bourse. Il y a aussi ce qu’on appelle des dysgénésies testiculaires ou des anomalies chromosomiques de type syndrome de Klinefelter.
 
Mais, en aucun cas, on ne retrouve de causes liées à des stimulations hormonales anormales ou un rôle quelconque des corticoïdes, de l’epo ou autres.
 
Le cancer d’Armstrong était donc un cancer « classique » si j’ose dire, une forme très agressive mais identique à celle qui frappe les hommes entre 20 et 40 ans.
 
Le fait que Laurent Fignon soit atteint d’un cancer du pancréas métastatique a, de nouveau, déclenché les mêmes commentaires.
 
Bien évidemment, on ne peut jamais rien exclure totalement en médecine, mais le cancer du pancréas a des causes très mal connues. On sait que le diabète est un facteur favorisant, comme la pancréatite chronique. Mais on n’a pas, en revanche, isolé de facteurs alimentaires de façon très précise.
 
On sait aussi que dans les familles où les femmes sont porteuses d’une mutation BRCA1ou BRCA2, favorisant la survenue de cancers du sein précoces, les autres membres de la famille peuvent avoir un risque plus élevé de cancer du pancréas.
 
Mais le facteur de risque majeur c’est le tabagisme, tout bêtement, dirais-je.
Je ne sais pas combien de cigarettes fume Laurent Fignon. Je ne sais pas si cet éventuel tabagisme a un quelconque rapport avec la survenue de sa maladie.
 
Mais je suis certain que vouloir en faire une séquelle du dopage n’a pas vraiment de fondement avéré.
 
Ce qui importe maintenant, c’est que la chimiothérapie, probablement à base de gemcitabine, puisse aider Laurent Fignon à aller mieux et , surtout, à ne pas souffrir des lésions causées par les métastases.
 
Il n’y a pas de miracle à attendre, et il le sait bien. Mais le combat vaut la peine d’être mené car les molécules nouvelles arrivent sur le marché qui peuvent laisser entrevoir encore des gains appréciables en quantité et qualité de vie.
 
Je garde toujours en mémoire ce « contre la montre » qui a terminé le Tour 1989. Huit secondes d’écart entre Greg et Laurent, perdant magnifique.
 
Laurent Fignon a été un formidable compétiteur..
Je crois qu’il mérite qu’on le respecte et qu’on le soutienne dans un « contre la montre » autrement plus périlleux que celui des Champs-Elysées.
 
 

A propos docteurjd

j.Daniel Flaysakier est médecin de formation et journaliste professionnel dans le secteur de la santé sur une chaine nationale de télévision. Ce blog est personnel et ce qui y est écrit ne reflète que les opinions de JD Flaysakier
Ce contenu a été publié dans Non classé, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

30 réponses à Cancer du pancréas et Laurent Fignon : le tabac est un facteur de risque majeur, pas le dopage.

  1. YB dit :

    touché par un cancer de la queue du pancréas en juin 2009 et actuellement en rémission, ayant toujours pratiqué du sport et n’ayant que rarement fait des excès, je ne peux qu’approuver la thèse selon laquelle cette saloperie frappe n’importe qui et à tout age. en tout cas battez vous ça vaut le coup. et une grosse pensée à Mr Fignon et à sa famille. amicalement. YB

  2. gallahgan77 dit :

    Etant un ancien adepte du vélo et ancien pratiquant amateur, puis ayant vécu à TORCY 77à proximité de chez lui à TOURNAN 77, j’ai été d’un seul coup d’un seul à la nouvelle, frappé d’une vive émotion bordée de larmes. Je l’ai connu en tant que cycliste et comme invité à des soirées télé, surpris aussi de sa disparition aussi rapide, quel dommage pour le sport Français et la télé. C’était un vrai coureur mis à part son caractère entier. Dommage pour sa famille et tous ses proches et fans dont je fais partie.
    Quant à la presse soit télé ou sur le net que l’on arrête de dégoiser sur une dépouille d’un sportif qui vient juste de s’éteindre avec son courage et dignité. On devrait aussi se pencher sur les autres sportifs à ce sujet qu’est le dopage car il y a du ménage à faire dans d’autres disciplines n’est ce pas et on le sait bien!! Avec toutes mes condoléances et grand regret.

  3. miloal0322 dit :

    Ma femme se bat également, elle va mieux (c’était en 2006) MERCI à Laurent Fignon et aussi quoi qu’en disent certains à Lance Amstrong c’est des gens médiatisés comme eux, qui donnent du courage aux anonymes comme nous ma femme a suivi avec passion les tours de Lance Amstrong, et ceux qui le critiquent, ne savent pas à quel point, ça la aidé….MERCI les amis.

  4. guidu dit :

    laurent fignon un grand monsieur sur tous les points il à un mérite d’etre himble

  5. morocons dit :

    Je crois que beaucoup connaissent le pronostic sombre de ce type de cancer. Je souhaite que Fignon soit du bon côté des statistiques c’est un homme honnête.
    En ce qui concerne Armstrong je ne pense pas qu’il soit sensé de nier qu’il s’est dopé. Je connaissais bien un hématologue de Troyes qui est devenu spécialiste en matière de lutte anti dopage. G. Dine.
    qu’en pensez vous Dr Flaysakier

  6. Jeannie Le Moine dit :

    En espérant que Laurent Fignon trouve à lire tous nos messages de soution, je lui souhaite sincèrement bon courage. Il était et restera un grand champion. Je le soutiens dans son combat pour la vie et souhaite l’entendre commenter le tour de France dans les années à venir.

  7. patrick callec dit :

    je suis un fan de LAURENT je l’ai toujours suivi j’ai adoré son sens de la course d’ailleurs mon adresse mail est: laurentfignon@hotmail.fr
    et c’est un grand MONSIEUR
    MON REVE LE RENCONTRER
    BON COURAGE

  8. ludo dit :

    Bonjour,
    Je dois avouer qu’il y a peu de temps, quand je suivais les retransmissions du tour je n’appréciais pas les commentaires de Laurent Fignon.
    Trop singlants, trop dur.
    Je fini de lire le livre "nous étions jeunes, nous étions insouciants".
    J’ai découvert est ce de façon sommmaire car on ne connait pas une personne en seulement 395 pages, un peu de son caractère.
    Surtout, beaucoup de sa passion pour le cyclisme.

    Je comprend mieux ses analyses, parfois ses propos sont durs envers les coureurs , mais il a tout au long de sa carrière était dur avec lui même.
    Je connait le sens de cette passion, ce lever et avoir envie de rouler, en milieu de journée penser vélo, et allé au lit en pensant a la prochaine sortie ou le plaisir sera là.
    Mon désir au travers de ce message c’est de lui apporter un peu de force et de soutien .
    Essayé de l’encourager, lui souhaité d’avoir face a la maladie l’énergie et le panache qu’il avait sur le vélo.
    Je te souhaite Laurent encore beaucoup d’années.
    Bonne route!!!

  9. JD Flaysakier dit :

    REPONSE A LAURENT :

    Je ne connais pas Laurent Fignon et n’ai donc aucun contact avec lui.

    Désolé

  10. Laurent dit :

    Je suis laurent depuis trés longtemps.
    Je voudrais savoir son état aujourd’hui. Nous n’avons plus de nouvelles de notre ami.
    Merci de me donner une réponse ou un moyen pour y parvenir.

  11. JD Flaysakier : dit :

    REPONSE A ANONYME :

     

    Merci de corriger ma stupidité. j’ignorais totalement qu’il puisse y avoir une relation entre tout ce que vous énumérez et le cancer du testicule.

    Aucune étude épidémiologique, ni aucun cancérologue au fait de cette pathologie n’avait jusque là avancé ces théories.

    je ne doute pas, vu votre certitude, que vous avez les données qui étayent ces dires et que vous nous donnerez les références  scientifiques qui y correspondent.

  12. Anonyme dit :

    Affirmer que le cancer de Lance ARMSTRONG était un cancer « classique » est tout aussi stupide que de relier obligatoirement le cancer de Laurent FIGNON au dopage de son époque (testostérone, anabolisant, amphétamine).

    On n’en sait rien…mais ce qui est avéré (même si ce n’ets pas toujours avoué) c’est que ces deux cyclistes ont joué avec le feu en leur temps avec les produits et le bricolage de leurs époques. Anabolisants, testostérone, amphétamine, cocaïne pour FIGNON
    Anabolisants, testostérone, EPO, Hormone de croissance, trnasfusion autologue pour ARMSTRONG.

  13. Anonyme dit :

    Allez Laurent, tu m’a fait rever lors de tes tours de France et tu en as gagné 3 oui 3 en 89 cela a été le plus beau que j’ai suivi. Tu va continuer à me faire rever par tes commentaires lors des tours de france à l’année prochaine, Professeur et merci pour tout. Je te tutoie car on est de la même génération, j’ai 43 ans. Bon courage on est tous avec toi. Philippe

  14. AnonymeNC dit :

    Bon anniversaire Laurent et que celui-çi soit suivi par pleins d’autres, il faut se battre c’est une maladie très grave je le sais mais il faut se battre , allez c’est toi le plus fort, tu gagneras encore une fois de plus!

  15. philippe dit :

    courage lolo !!! on t’aime

  16. JD Flaysakier dit :

    Je signale à tous ceux d’entre vous qui laissez un message pour Laurent Fignon qu’il y a peu de chances qu’il en prenne connaissance, à moins qu’il ait l’idée de visiter ce blog !

    Laurent a, je crois, son propre blog.

  17. jacob dit :

    bonjour laurent fignon je suis avec toi la maladie je connais ma femme est atteint pas d’un cancer mais de la sclerose et donc je suis de toutr coeur avec toi tu est un grand champion et un grand battant je t’est toujours suivi en tant que courreur et speakaer sur france 2 bat toi on t’aime

  18. Christian dit :

    Bonjour Monsieur FIGNON, J’ai aimé tous vos commentaires très professionnels et très pertinents mêlés de bonne humeur avec légèreté et humour. Avec Messieurs Jean-Paul OLIVIER et Thierry ADAM vous formez un trio de copains. Le métier de consultant et de journaliste est, je le sais, pas facile. Vous le faites avec aisance. Je vous souhaite bon courage pour affronter votre maladie. Meilleures salutations.

  19. xelana dit :

    Bonjour Monsieur Fignon,

    Comme vous ma maman est atteinte d’un cancer du pancréas. Elle en est aujourd’hui à sa 14ème séance de chimiothérapie (Gemzar). Bien que ce traitement soit difficile, elle garde le moral.
    Je vous ai écouté lors d’une interview avec Amstrong dans l’émission après le tour. Vos paroles, votre courage, votre sourire et votre rage de vivre m’ont rappelé ma mère.
    Face à la maladie, l’on se rend compte que la vie est éphémère, et face aux malades du cancer qui se battent on apprend à devenir plus humble face à leur combativité.
    Respect à vous.
    xelana

  20. Pierric dit :

    Bonjour Laurent,
    J’ai 56 ans et j’ai eu un cancer de l’ampoule de Water en 2008,j’ai subi une opération (duodéno pancréatectomiecéphalique)ainsi qu’une chimithérapie de 4 mois.J’apprécie le vélo que j’ai pratiqué quand j’étais adolescent,sans me doper, bien sûr.je voulais simplement te dire que je t’ai apprécié en tant que courreur cycliste mais aussi pour tes qualités humaines. Bats-toi contre cette maladie,garde le moral et tu en sortiras vainqueur,comme moi.
    Un anonyme parmi tant d’autres qui t’apprécie.
    Pierric.

  21. Damien dit :

    Bonjour M. FIGNON

    je suis un fan de vélo, je suis entraîneur de basket (personne est parfait) mais ayant une épouse et un beau pére (president de club) fan de vélo on regarde ce qu’il se passe sur les autres planétes sportive.

    J’ai du me battre contre la maladie et la bétisse humaine. Mais une chose est sur. Nous grandissons dans ces cas là.

    Tenez bon, soyez fort car là vous êtes face à un col de catégorie XXXX et nous serons tous là pour vous soutenir et encourager comme lors de vos 2 victoires au tours.

    Courage.

    Damien

  22. HC dit :

    Mes parents sont décédés tous les deux de cancer du pancréas, ni l’un ni l’autre n’était dopés a aucun moment de leur vie. L’un était un bon vivant aimant la bouteille et les cigarettes, ma mère n’a jamais fumé sauf de manière passive et elle prenait un apéritif une fois ou deux par ans.

  23. Anonyme dit :

    Il faut arreter de toujours tout mettre sur le dos du dopage, et l’air qu’on respire alors, il est pas dopé de toutes les molécules de saloperies qu’on rejette dans l’atmosphère?

  24. Anonyme dit :

    Courage à Laurent Fignon, qui est un grand champion cycliste, très combatif et cette fois c’est contre la maladie, ce terrible cancer ! Moi aussi, je suis atteint par cette maladie depuis 21 mois et je tiens relativement bien le coup grace au moral et aux traitements par chimiothérapie, pas toujours faciles à supporter… Mais il faut y croire au maximum et être bien entouré, ça compte beaucoup . Jim

  25. jc dit :

    j’ai été frappé par 3 fois par le cancer: testicule droit puis effraction capsulaire, opération appelée cuarge lombo-aortque qui a duré 7 heures, puis chimio intensive, rémission puis un cancer sur rein en fer à cheval 15 ans après, très grosse opération… je suis cycliste amateur, coureur à pied, je n’ai jamais fumé me suis jamais dopé…le mental et la chance peut-être…Il faut toujours y croire quand il y a de la vie il ya toujours un espoir. Beaucoup de courage au très grand champion qu’est Laurent Fignon!

  26. Louis dit :

    C’est un article trist. Je suis d’accord avec votre conclusion: le tabac est un facteur de risque majeur, pas le dopage.

  27. micheline dit :

    bravo pour votre conclusion et merci et très bon courage à Laurent je l’ai aperçu lors de tours de france et c’est un super champion car le tour de france fait rever et souffrir aussi alors je suis de tout coeur avec lui encore merci à vous et à laurent et aux autres aussi bien cordialement

  28. fredibelle dit :

    mon père n’ayant jamais utilisé de produit dopant ainsi que trois de mes amis (1 seul avait fumé) ont malgré toout eu un cancer des voies digestives.avec les progres, mon père a tenu 20 mois et pu ouvrir le bal au mariage sa cinquième fille et fêter avec beaucoup de "prestance" ses 40 ans de mariage.
    un conseil à tous ceux qui ont décaré un cancer, profitez encore plus de l’instant présent et surtout, DITES tout ce que vous envie et besoin de dire à votre entourage, ils ne pourront que vous en remercier même si c’est à titre posthume.
    en un mot: VIVEZ

  29. JD Flaysakier dit :

    REPONSE A ANONYME :

    Il n’y a aucun élement, aucune étude qui permette d’imputer aux corticoïdes ou aux amphétamines un rôle dans la genèse d’un cancer du pancreas.

    Je dis que si rien ne peut, par définition ,être exclu, impliquer le dopage est un argument de facilité.

     

  30. Anonyme dit :

    Vous allez quand même pas me dire que le dopage ne joue absolument pas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.