Grippe porcine : alerte mais pas pandémie.

Dans le contexte actuel de flambée épidémique de grippe porcine, l’Organisation mondiale de la santé estime que la situation relève désormais de l’urgence de santé publique de portée internationale. Cela mérite quelques explications.
 
 
 Que signifie « urgence de santé publique de portée internationale« 
 
Selon le Règlement sanitaire international (RSI), promulgué en 2005,  une urgence de santé publique de portée internationale est un événement de santé publique extraordinaire dont il est déterminé, par des procédures particulières:

(a) qu’il constitue un risque pour la santé publique dans d’autres Etats en raison du risque de propagation internationale de maladies; et

(b) qu’il peut requérir une action internationale coordonnée.

Afin d’assurer une communication adéquate et précoce avec l’OMS au sujet des urgences potentielles de santé publique, le RSI  comporte un instrument de décision  qui fixe les paramètres de notification à l’OMS de tous les événements pouvant constituer une urgence de santé publique de portée internationale sur la base des critères suivants:

(a) gravité des répercussions de l’événement sur la santé publique;

(b) nature inhabituelle ou inattendue de l’événement;

(c) risque potentiel de propagation internationale de l’événement; et/ou

(d) un risque de restrictions aux voyages ou aux échanges en raison de cet événement

 
 
L’OMS a, en outre, défini un certain nombre de phases dans le cadre de la surveillance des menaces pandémiques.
Nous sommes actuellement en phase 3, celui de l’alerte pandémique, mais pas en situation  de pandémie.
 
Selon les critères de l’Organisation mondiale de la santé, un nouveau sous-type de virus grippal est à l’origine de maladies chez l’homme mais il ne se dissémine pas encore de façon efficace et durable
 
Si tel était le cas, nous serions placés au niveau maximum, c’est-à-dire 6 de l’alerte, celui de la pandémie avérée.
 
Il n’y a donc pas de pandémie grippale porcine actuellement.
 
 
 
 
 
  
 

 

 
 

A propos docteurjd

j.Daniel Flaysakier est médecin de formation et journaliste professionnel dans le secteur de la santé sur une chaine nationale de télévision. Ce blog est personnel et ce qui y est écrit ne reflète que les opinions de JD Flaysakier
Ce contenu a été publié dans Non classé, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

3 réponses à Grippe porcine : alerte mais pas pandémie.

  1. JD Flaysakier dit :

    REPONSE A FERD :

     

    Dans la rubrique ACTUALITE vous trouverez différents sujets sur les adjuvants notamment celui ci.

  2. ferd dit :

    (suite du commentaire ) Quels sont ces adjuvants???

  3. ferd dit :

    y t’ il des contre indications du fait qu’il y a 2 sortes de vaccin 1 avec adjuvants l’autre sans . je suis dialysé donc personne a risque
    Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.