ACC09-Cardiologie. santé cardiaque : un seul commandement, soyez couche-tôt.

Si vous ne voulez pas avoir l’âge de vos artères, un seul conseil : n’imitez pas Cendrillon et couchez vous tôt.
 
On sait depuis quelques années que dormir six à sept heures par nuit est important pour la santé de notre cœur et de nos vaisseaux. Des mesures de la pression artérielle, du taux de cholestérol, du poids, du tour de taille et de l’indice de masse corporelle ont montré les vertus réparatrices du sommeil.
 
Mais une étude japonaise dévoilée aujourd’hui à l’ACC apporte un élément supplémentaire.
 
Yu Misao et ses collègues ont suivi ainsi 251 employés de sexe masculin, des hommes de moins de 61 ans en bonne santé et qui ne prenaient aucun traitement à visée cardiovasculaire ou pour traiter un diabète
 
Ils ont eu un examen médical complet avec diverses prises de mesures : poids, taille, tour de taille, pression artérielle systolique et diastolique.
On leur a dosé également le taux de HDL et de LDL-cholestérol, le taux de triglycérides, la glycémie à jeun, l’hémoglobine HbA1c.
 
Une mesure de la rigidité artérielle a également été faite grâce à la technique de l’indice tibio-brachial (en savoir plus
 
Les hommes ont été divisés en trois groupes selon qu’ils dormaient moins de 6 heures par nuit, entre 6 et 7 heures ou plus de 7 heures.
 
L’étude a confirmé que dormir plus longtemps était une bonne chose au regard des risques cardiovasculaires.
 
Mais elle a montré aussi qu’au sein de chacun des trois groupes, ceux qui se couchaient après minuit voyaient augmenter certains de leurs risques, comme le poids, le tour de taille, le LDL-cholestérol, et les auteurs ont constaté une tendance également à l’élévation des chiffres de la pression artérielle aussi bien systolique que diastolique.
 
Les couche-tôt avaient également un indice tibio-brachial moins élevé, donc des artères plus relaxées.
 
Si les auteurs de l’étude n’ont pas d’hypothèse ferme à avancer quant à ces modifications délétères dues à un coucher tardif, ils spéculent sur le fait que le fait de rester debout plus longtemps génère des comportements, alimentaires en particulier, nuisibles à l’hygiène de vie.
 
Demander au patient comment il dort doit donc faire partie des données qu’un médecin à intérêt à connaître.
 
Cendrillon avait perdu un carrosse, les habitués des mises au lit tardives risquent de perdre un peu de leur santé chaque jour, et de lasser ainsi leur princesse ou leur prince charmants.

A propos docteurjd

j.Daniel Flaysakier est médecin de formation et journaliste professionnel dans le secteur de la santé sur une chaine nationale de télévision. Ce blog est personnel et ce qui y est écrit ne reflète que les opinions de JD Flaysakier
Ce contenu a été publié dans Non classé, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

1 réponse à ACC09-Cardiologie. santé cardiaque : un seul commandement, soyez couche-tôt.

  1. ioniseur dit :

    Très bon article!
    Bravo et bon week-end!
    gael

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.