AHA 2008: JUPITER et son univers impitoyable.

L’étude JUPITER a été évoquée ici à deux reprises récemment. Cette étude tendait à montrer une diminution des accidents et de la mortalité cardiovasculaire chez des personnes dont le taux de cholestérol était normal.
 
Pour être inclus dans l’étude, ces personnes  devaient  avoir une caractéristique  biologique particulière : un taux de C-reactiv protéine ou CRP supérieur à 2 grammes par litre.
 
Mais pas n’importe quelle CRP, une CRP, il fallait que ce soit une CRP dite ultra-sensible.
Dans les résultats de l’étude, tout le monde n’a vu qu’une chose : le médicament employé, la rosuvastatine.
Pourtant l’étude n’avait pas uniquement pour but de faire vendre ce produit.
 
La recherche voulait montrer que doser la CRP ultrasensible chez des personnes apparemment sans aucun facteur de risques pouvait s’avérer utile pour repérer des sujets susceptibles de faire un accident cardiovasculaire.
Pour l’instant cet examen n’est pas encore passé dans la routine, même s’il est réalisable en laboratoire. Petit détail, comme il est dit « hors nomenclature », il n’est pas remboursé par l’assurance maladie et à la charge de la personne à laquelle il aura été prescrit.
 
Mais le point le plus intéressant, c’est que cet examen est protégé par un brevet et que le codétenteur du brevet s’appelle Paul Ridker.
 
Et Paul Ridker est l’auteur principal de l’étude JUPITER.
 
Ce n’est certes qu’un détail, mais c’est amusant à souligner !
 

A propos docteurjd

j.Daniel Flaysakier est médecin de formation et journaliste professionnel dans le secteur de la santé sur une chaine nationale de télévision. Ce blog est personnel et ce qui y est écrit ne reflète que les opinions de JD Flaysakier
Ce contenu a été publié dans Non classé, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.