DON DE MOELLE OSSEUSE : PENSEZ A VOUS INSCRIRE

Cette semaine une campagne incite au don de moelle osseuse.

La moelle osseuse est le lieu de production de cellules qui vont élaborer les différents éléments figurés du sang, c’est à dire les globules rouges (ou hématies), les globules blancs (polynucléaires) et les plaquettes sanguines (ou thrombocytes).

Ces cellules souches sont indispensables au renouvellement des trois lignées cellulaires.
Certains patients peuvent en être dépourvus soit parce que leur moelle n’en fabrique plus, soit parce que cette même moelle a été envahie par des cellules anormales qui ont pris la place des cellules fonctionnelles.

Les aplasies peuvent être la conséquence d’une maladie, connue comme des infections virales, ou sans cause reconnue.
Mais elles peuvent aussi être secondaires à un traitement destiné à purger la moelle osseuse de cellules cancéreuses.

C’est le cas dans les leucémies où on va provoquer cette aplasie dans le but de repeupler la moelle de cellules saines. Ces cellules saines viennent parfois du malade lui-même, mais le plus souvent c’est à partir d’un prélèvement fait sur un donneur qu’on pourra « ensemencer » la moelle du malade.

Faute de donneur compatible dans le proche entourage, on s’adresse à un registre qui est aujourd’hui mondial. La probabilité de compatibilité spontanée entre deux personnes non appariées est, en effet, de 1 sur un million.

Le don de moelle impose une série d’examens préalables.
En cas de compatibilité, le donneur devra subir une anesthésie générale pour qu’on puisse ponctionner un peu de sa moelle dans un os du bassin.

Il est nécessaire, ensuite, d’observer quelques jours d’arrêt de travail.
Une technique nouvelle se développe également, la cytaphérèse. Elle ressemble à ce qui se fait pour le don de plaquettes sanguines.

Le donneur est relié à une machine comme pour un don de sang. La machine trie les cellules et réinjecte ce dont elle n’a pas besoin.

Le don dure plusieurs heures.

La greffe de moelle osseuse n’est pas une opération chirurgicale. En fait, cela ressemble ni plus ni moins à une perfusion, la poche de cellules ainsi recueillies est transfusée au receveur.

Pour devenir donneur de moelle osseuse, il faut remplir trois conditions :
• Etre en parfaite santé ;
• Avoir plus de 18 ans et moins de 50 ans lors de l’inscription, même si l’on peut ensuite donner jusqu’à 60 ans ;
• Accepter de répondre à un entretien médical et de faire une prise de sang.

n° vert : 0 800 20 22 24

Pour se procurer la demande d’inscription sur le Registre français des donneurs de moelle osseuse et un document d’information :

www.dondemoelleosseuse.fr

A propos docteurjd

j.Daniel Flaysakier est médecin de formation et journaliste professionnel dans le secteur de la santé sur une chaine nationale de télévision. Ce blog est personnel et ce qui y est écrit ne reflète que les opinions de JD Flaysakier
Ce contenu a été publié dans Non classé, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à DON DE MOELLE OSSEUSE : PENSEZ A VOUS INSCRIRE

  1. adrien ABM dit :

    Bonjour, si vous souhaitez en savoir davantage sur le don de moelle osseuse ( inscription sur le registre, déroulement..) je vous invite a consulter le site de l’agence de biomédecine
    http://www.dondemoelleosseuse.org

  2. Citoyen dit :

    Personnellement, je ne peux pas mais ma femme a décidé de donner …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.