Notation des médecins : la profession commence à tousser

La mode est à l’évaluation. Avant les ministres, ce sont les profs qui y ont eu droit jusqu’à ce que la justice mette un terme aux activités de ce site.
Un autre site de notations pointe le bout de son nez. Le nom : www.note2bib.com ( prononcer note toubib).

Il s’agira de noter les médecins.

Le promoteur du site prend les devants : pas question d’évaluer la pratique médicale mais des critères du genre accueil, qualités relationnelles etc. Des éléments qu’on pourrait qualifier de « subjectifs ». D’ailleurs le promoteur du site dit que les médecins auront accès à leur fiche et pourront répondre aux remarques.

Mais , malgré toutes ces précautions oratoires, l’idée ne plait pas à tout le monde. L’Ordre national des médecins expose ses arguments sur son site : www.conseil-national.medecin.fr
Mais il ne parle pas d’intenter une action. Ce que ne vont sûrement pas manquer de faire, en revanche, des syndicats professionnels.

Les patients, qui sont aussi des clients, peuvent-ils donner leur avis sur leur médecin ?
A piori, puisque la médecine est un exercice libéral , on peut imaginer que l’avis du consommateur n’est pas à négliger dans un contexte de concurrence.

La publicité directe ou indirecte dont disposent certains médecns dans la presse magazine ou par le biais d’émissions de radio ou de télévision est source de profits non négligeables

Mais la célébrité, la renommée va-t-elle de pair avec la qualité ou la compétence ? Pas obligatoirement.
Et c’est là le problème. Combien de patients parfaitement soignés par des cancérologues compétents en province ont-ils chois de venir voir un autre médecin parce que ce dernier bénéficiait de passages télévisés multiples, sans en retirer obligatoirement un bénéfice.

Plus simplement, un médecin accueillant, sympathique, très ouvert c’est parfait. Mais est-ce suffisant ? Dans nombre de pays, les médecins doivent prouver tous les cinq ans qu’ils ont satisfait aux obligations de leur formation médicale permanente. En France ce n’est toujours pas le cas.

Un bon « commerçant » sera donc bien noté sur ce site, s’il voit le jour. Mais ses qualités médicales seront totalement occultées dans ce systême.

Un tel site ne représente donc pas une sécurité pour les patients, jsute l’assurance éventuelle d’être bien reçu.
Ce que certains médecins vivent donc comme une menace pourrait donc avoir des « effets secondaires » bénéfiques.

Obliger les médecins à parler plus, à améliorer la qualité de leurs relations avec les patients, donner une information qualitativement satisfaisante ne fera de mal à personne.

Un patient curieux et intelligent rend son médecin encore plus performant.

Pour en revenir au site , son promoteur envoie aujourd’hui une lettre ouverte au Président de la républque.
Vous pourrez découvrir les arguments avancés en allant sur note2bib.com

A propos docteurjd

j.Daniel Flaysakier est médecin de formation et journaliste professionnel dans le secteur de la santé sur une chaine nationale de télévision. Ce blog est personnel et ce qui y est écrit ne reflète que les opinions de JD Flaysakier
Ce contenu a été publié dans Non classé, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

10 réponses à Notation des médecins : la profession commence à tousser

  1. Afaad dit :

    La notation des médecins n’est pas un incongruité absolue. Il faudrait imaginer une structure indépendante avec des critères basés sur la qualité et la sécurité des soins. Une notation entièrement au service des patients. Cette notation ne pourrait venir que d’une démarche personnelle du praticien et il serait libre de l’utiliser comme bon lui semble dans un cadre définit par le conseil de l’Ordre des Médecins. Why not?

  2. romain1234 dit :

    Bonjour, en naviguant sur le net oh oh, j’ai trouvé un autre concurrent de note2bib, il s’agit de http://www.vosdocteurs.com d’ailleurs mon médecin est noté et cela est plutôt réaliste. Je pense que cela peut être un bon moyen de s’informer mais aussi de choisir un médecin compétent!!

  3. JD Flaysakier dit :

    REPONSE : Il faut certainement y voir, comme vous le soulignez, une qualité de communication encore insuffisante parfois. Mais il y a aussi une démarche très consumériste, le médecin étant évalué comme un prestataire de services et non plus comme un professionnel de santé plus ou moins protégé par sonstatut. C’est une situation certes désagréable mais sur laquelle vont se ruer des « marchands » et ce n’est pas une réponse corporatiste qui changera les choses. Il va falloir malheureusement apprendre à vivre avec.

  4. En lisant la réflexion de Gaisavoir, je remarque que, sur cette question, la plupart des professionnels de santé repondent par la symetrie de la relation médecins-malade. Pourtant ce n’est pas le cas, la relation médecin malade est asymetrique , nous avons d’un coté une personne qui est " maitre " de son domaine et en face une personne venant avec " sa maladie " , avec les angoisses qui l’accompagne et attendant de celui qui est " maitre " une attitude qui tient aussi compte de cette angoisse.

    Est ce que les sites de notation sont nécessaires? Leur apparitions et l’interrogation qu’on a eu sur eu a peut être permis de montrer qu’il y a toujours un gros problème de communication entre les médecins et les patients, en donnant l’impression que beaucoup de médecin oublient ce que c’est être patient,,vue les réactions qu’ils peuvent avoir.

  5. Gaisavoir dit :

    Réponse : vous avez raison bien entendu!
    Je suis furieux que de tels sites voient le jour, n’enrichissant que leurs promoteurs. Ils sont pour l’instant peu nombreux, mais imaginez qu’ils se multiplient. Il faudra consacrer du temps à répondre à chaque invective ou payer pour être rayé du listing.
    Le risque que chacun exprime son ressentiment est grand, compliquant la relation médecin-malade. Même si tout n’est pas parfait, le patient est tout de même mieux informé, mieux protégé par la loi. Je ne suis pas certain que de lui donner la possibilité de se muer en franc- tireur sur la Toile soit un vrai progrès. Quand on pense que la qualité d’une intervention chirurgicale se mesure communément à la longueur de la cicatrice!

  6. JD Flaysakier dit :

    REPONSE : Puis-je vous rappeler que le médecin est tenu au secret médical et ne peut donc pas dire qui est venu le consulter ?

  7. Gaisavoir dit :

    Pourquoi pas! En retour le praticien pourrait émettre un commentaire sur son patient (hygiène, politesse, capacité d’écoute, ponctualité…).
    Quant aux enseignants, ils pourraient mettre en ligne les copies des élèves qui les mettent en cause. Ainsi on pourra juger où se situe la médiocrité.

  8. Anonyme dit :

    A quand une notation par les prisonniers de la valeur de leurs matons à partir de la qualité de la nourriture et du service, des chefs de gare par les usagers des transports sur la propreté de leur tenue et leur eau de toilette, des percepteurs sur la précision de leur coupe de cheveux ou leur souveraine amabilité? Dédions un site!

  9. Anonyme dit :

    Objet publicitaire et financier! Deux sites à ce jour: le premier en France est soumis aux prescriptions de la CNIL, le second, à l’Ile Maurice proposerait d’inscrire sur son site la fiche de la totalité des médecins, avec une"taxe" de 100 euro si un médecin voulait ensuite se désincrire!!!

  10. On trouve un article du Dr Dupagne parlant de l´apparition d´un concurrent de Not2bib, demedica:

    http://www.atoute.org/n/article9...

    En tout cas la reaction sur les forums medicaux et d´etudiant en medecine semble nettement defavorable.

    Mais je me demande si cela fera vraiment autant fureur que , pour les professeurs, le site de notation es prof par les etudiants allemands:

    http://www.spickmich.de/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.